- PUBLICITÉ -
Entête - Ici chez vous, avec Serge Lamglois

La Journée de l’abeille 2017 aura lieu le dimanche 28 mai

ici chez vous

Dans le cadre de la Journée de l’abeille 2017, Intermiel, une entreprise agrotouristique située dans le secteur de Saint-Benoît, à Mirabel, ouvrira ses portes aux familles le dimanche 28 mai prochain, de 11 h à 16 h, afin de faire découvrir, beau temps, mauvais temps, le monde fascinant de l’abeille. À cette occasion, des visites guidées seront proposées gratuitement, toutes les heures, dans les jardins d’Intermiel. On pourra ainsi explorer l’intérieur d’une ruche en compagnie d’un apiculteur et en apprendre plus sur les abeilles et leur importance dans notre environnement. De plus, une visite de l’hydromellerie et de la distillerie permettra aux visiteurs de découvrir le processus de fabrication des alcools. Des dégustations sur place seront offertes gratuitement pour savourer les produits dérivés du miel. Rappelons qu’Intermiel, qui exploite 8 500 ruches, mais aussi une érablière de 18 000 entailles et un verger de 600 pommiers, souligne cette année ses 40 ans d’existence. Elle a été sélectionnée l’an dernier comme étant la meilleure entreprise au monde dans son secteur d’activité par World’s Greatest, une émission américaine diffusée à travers les États-Unis. Pour obtenir plus d’information: [www.intermiel.com].

 

Un mot pour vous souligner qu’Oka est du nombre de la cinquantaine de municipalités qui adhèrent cette année à la Campagne provinciale d’arrachage de l’herbe à poux que mènera, pour une 11e année, l’Association pulmonaire du Québec (APQ). Saviez-vous que l’herbe à poux est un des principaux responsables des allergies lors de la période estivale et que l’allergie à l’herbe à poux coûte en santé plus de 157 M$ chaque année? Cela explique pourquoi l’APQ souhaite, par l’entremise de cette campagne, sensibiliser les citoyens à cette plante et ainsi contribuer à une meilleure santé respiratoire de ces derniers. Ainsi, cette campagne sera l’occasion pour les citoyens d’apprendre à identifier et reconnaître cette plante nuisible, de savoir quels gestes poser, mais surtout d’être sensibilisés aux effets néfastes de cette dernière. On peut en savoir davantage en consultant le site Web de l’Association pulmonaire du Québec, à l’adresse [https://pq.poumon.ca].

Sur ce, bonne semaine, ici chez vous!

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top