- PUBLICITÉ -

Voici le conseil d’administration du PRIL: Janic Lauzon, Charles LeBorgne, Catherine Landry-Larue, Marc-André Lefebvre, Bruno Laroche, Sylvie B. de GrosBois, Gilbert Leblanc, Sylvie Bolduc et Martin Scallon.

C’est parti pour le Pôle régional d’innovation des Laurentides

Le 12 novembre dernier avait lieu la première assemblée de fondation du Pôle régional d’innovation des Laurentides (PRIL). Plus d’une quarantaine d’entrepreneurs, de décideurs, de responsables du développement économique, de partenaires financiers et d’élus s’étaient donné rendez-vous au Manoir Saint-Sauveur.

L’événement soulignait le départ du mandat de ce nouveau lieu de concertation, qui visera à promouvoir l’innovation sous toutes ses formes : manufacturière, culturelle, numérique, sociale, etc. Rappelons que le PRIL avait fait partie des propositions retenues dès la mi-juin 2018, suite à l’appel de projets du gouvernement du Québec pour la création de pôles régionaux d’innovation au Québec.

Ayant pour objectif de stimuler la collaboration et la concertation entre les différents acteurs socio-économiques de la région, le Pôle permettra d’orienter les entrepreneurs actuels, ou en devenir, vers des services d’accompagnement spécialisés. Plus encore, il les aidera à saisir des occasions d’affaires, de concert avec les partenaires territoriaux et régionaux existants.

«Ce lieu rassembleur de concertation et de diffusion cadre tout à fait dans la tangente de l’innovation, de la créativité et du développement qui caractérise la région depuis plusieurs années déjà», mentionne Bruno Laroche, président du Conseil des préfets et des élus de la région des Laurentides, et nouvellement élu président du conseil d’administration du Pôle régional d’innovation des Laurentides.

«La région des Laurentides connaît depuis déjà plusieurs années une grande émergence d’entreprises hautement spécialisées, dans des secteurs à très haut niveau économique, tel l’aéronautique et l’électrification des transports. Notre tourisme, notre secteur manufacturier, nos entreprises agroalimentaires et forestières, notre développement social et culturel, sont également des pierres d’assise de nos communautés. Le Pôle donnera à ces secteurs accès aux ressources nécessaires au développement de leur plein potentiel économique et innovateur», souligne Gilbert Leblanc, directeur de Mirabel Économique, membre du comité de mise en place du PRIL, et élu membre du nouveau conseil.

Paul Calce, directeur général de la Corporation de développement économique de la MRC des Laurentides, qui a aussi contribué au lancement du nouveau Pôle, indique quant à lui l’apport important d’un tel lieu de concertation pour les entrepreneurs de tout ordre de la région. «Avec sa mission de promotion de l’entrepreneuriat, le Pôle offre aux entrepreneurs actuels et futurs un regard nouveau sur les ressources disponibles pour les appuyer dans leur croissance ou leur démarrage. Le tout concentré en un seul guichet.»

18 pôles régionaux

Il faut rappeler que le 5 février dernier, le gouvernement du Québec annonçait une

nouvelle initiative pour soutenir la création et la mise en oeuvre de 18 pôles régionaux

d’innovation et d’un réseau national dans le cadre du futur Plan d’action gouvernemental

en entrepreneuriat 2017-2022, un investissement de plus de 32 millions de dollars. Pour la région des Laurentides, c’est un investissement total de 2,6 millions dédié à

l’innovation qui sera octroyé dans les quatre prochaines années.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Gagnez 1000$ en cartes-cadeaux, gracieuseté de Hamster Espace Papier

Gagnez 3000$ en forfait Mariage
- PUBLICITÉ -
Top