- PUBLICITÉ -
Le peintre sur verre expose tout son talent

Le Peintre Sur Verre Expose Tout Son Talent

Le peintre sur verre expose tout son talent

Thomas Schlader à la maison garth

Thomas Schlader, un artiste peintre de la région, organisait un vernissage d’œuvres sur verre, présenté à la maison Garth de Lorraine, le 11 novembre, en après-midi.

Thomas Schlader, un artiste peintre de la région, organisait un vernissage d’œuvres sur verre, présenté à la maison Garth de Lorraine, le 11 novembre, en après-midi. Une centaine de personnes étaient attendues à cette activité, qui mettait en vedette les «toiles» d’un homme extraverti, talentueux et fort passionné par son art.

Arrivé à 13 h 30, en marge de l’événement, M. Schlader nous conviait à une visite des différentes pièces de la maison où était accroché un échantillonnage impressionnant de cadres, de couleurs et de textures. Il racontait son histoire.

«Depuis que je suis jeune, j’ai toujours été attiré par les arts. Mes cahiers à l’école ont été remplis de dessins et j’ai pensé m’inscrire aux Beaux-Arts, mais j’ai poursuivi un autre chemin.» En effet, Thomas a été influencé par son père sur le plan professionnel. Il a travaillé dans le domaine pharmaceutique et non comme artiste. Néanmoins, il a suivi son instinct. «En parallèle avec mon travail, j’ai pris des cours de peinture, de dessin, et j’ai fait de l’aquarelle depuis près de 30 ans, faisant quatre vernissages par ce médium.»

Aujourd’hui, il est à la retraite et il a les moyens financiers pour réaliser ses buts fixés étant jeune. Depuis 5 ans maintenant, il a découvert la peinture sur verre dans une galerie lors d’un voyage en Italie. Son fils voulait acheter une toile, mais le transport de l’Europe au Canada était impossible. Le père voulait tenter l’expérience de créer ses propres images.

«J’ai décidé d’explorer cette approche. Au début, plusieurs défis se présentaient à moi, mais au fur et à mesure, j’ai amélioré ma technique. Pour grandir, il faut souvent se confronter à l’inconnu. Il faut briser le moule et laisser sa créativité. C’est l’apprentissage par l’expérimentation.»

Pour ce faire, il a appris ses leçons au Québec, mais aussi à travers des voyages en Espagne et au Colorado, en compagnie d’artistes de renom, tels Nicole Foreman, Jacques Hébert, Pierre Tougas, Alvaro Castagnet et Steven Quiller.

Un artiste passionné

Plusieurs sujets reviennent sur ses tableaux, tels les voyages qu’il a faits, la campagne et les photos. Les animaux sont présents, mais surtout les chiens, dans des œuvres représentant la chasse à courre. Ses couleurs sont vives, pleines de lumière, d’énergie et de transparence. La texture est au rendez-vous.

«La surface de verre, le temps de séchage, le comportement des divers produits sur le verre étaient toutes des approches à découvrir. Je me suis efforcé à les apprivoiser. J’ai eu tellement de plaisir à peindre pour préparer ce vernissage. C’est la première fois de ma vie que je peins avec autant d’intensité. C’est de la pure joie! Être le lien avec le sujet, la nature, ses émotions et la tranquillité crée des moments de méditation qui sont incomparables. C’est de la joie et du bonheur» , de conclure Thomas Schlader, lors de sa courte allocution. Les convives du vernissage étaient invités à visiter son univers dans un cadre festif.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section Concours

Concours Mariage 2019
- PUBLICITÉ -
Top