- PUBLICITÉ -
Le FOSE chante ses dix ans

Photo Claude Desjardins

La directrice générale et artistique du FOSE, Leila-Marie Chalfoun.

Photo Claude Desjardins

Normand Gasnier, compositeur de l’opéra

Le FOSE chante ses dix ans

Du 11 au 14 juillet

Le FOSE chante ses dix ans

Démocratiser l’art lyrique, faire entendre les voix et le talent d’ici, celui qui émerge et qui rayonne à l’extérieur de nos frontières, telle est la mission que s’est donnée le FestivalOpéra de Saint-Eustache (FOSE) dont on présentera la dixième édition, du 11 au 14 juillet.

Rendu là, d’aucuns estimeront que le défi a été joliment relevé et c’est sans doute la raison pour laquelle, lors du lancement de cette nouvelle mouture, la plupart des intervenants en ont profité pour rendre hommage à sa fondatrice et directrice artistique, Leila-Marie Chalfoun, dont on a unanimement salué la ténacité, la détermination et cette passion qui ne se dément pas.

Le conseiller municipal Raymond Tessier, responsable des dossiers culturels depuis toujours, à Saint-Eustache, a parlé d’un projet différent et emballant qui ne pourrait exister sans elle. «Elle est l’âme de ce festival» , a-t-il exprimé en soulignant cette constante qu’on observe depuis les débuts quant à la qualité du produit.

Un nouvel orchestre et un opéra inédit

«Que de chemin parcouru depuis dix ans» , s’est d’ailleurs exclamée Mme Chalfoun en annonçant la création de l’Ensemble Orchestral des Laurentides (EOL) qui fera ses débuts dans le cadre du FOSE, sous la direction du violoniste et chef d’orchestre David Lefèvre, celui-là même qui prendra part au concert d’ouverture du jeudi 11 juillet, au Centre d’art La petite église.

Ce concert porte le titre Le Trio enchanteur et, outre le violon de M. Lefèvre, mise sur le talent de la soprano falcon Sharon Azrieli et du pianiste Jean Desmarais. Ensemble, ils puiseront dans les mélodies de Miroir de femmes, œuvre récente du compositeur brésilien Antonio Santana.

Le vendredi 12 juillet, à l’église de Saint-Eustache, le public pourra assister à la toute première représentation de l’opéra Rabbi, du compositeur québécois Normand Gasnier (à la une de cette section), lequel s’est penché sur un épisode de la vie de Jésus, depuis son arrestation jusqu’à la Pentecôte. C’est le baryton Hugo Laporte qui tiendra le rôle principal, lui qui évoluera notamment en compagnie de la mezzo Arminè Kassabian (Marie-Madeleine), la soprano Chantal Dionne (Marie), le baryton Henrique Angeles (apôtre) et la basse Marcel Beaulieu (Caïphe). Ils seront alors soutenus par l’EOL, sous la direction de Bruce Grant.

«C’est un sujet très connu, mais aussi très peu exploité dans l’histoire de la musique» , soulignait le compositeur, en conférence de presse, lui qui a choisi de s’attarder à des personnages que l’on ne connaît que très épisodiquement dans les évangiles, tels Marie-Madeleine, Jean, Pierre, Caïphe et Pilate. Sur le plan musical, Normand Gasnier, parle d’une œuvre de facture classique et lyrique, d’une écriture moderne, toujours très mélodique et harmonique. «Tant pour les amateurs d’opéra que pour un public qui n’en a pas l’habitude, ça demeure une œuvre très accessible» , a-t-il ajouté.

À noter qu’au cours de cette soirée, l’artiste peintre Pascale Labelle réalisera une toile qui sera mise en vente au profit de la Maison Sercan et du FOSE.

Concert dixième anniversaire et concert gratuit

Les anniversaires qui se comptent à la dizaine sont souvent l’occasion d’un retour en arrière, ce que le FOSE se permettra en offrant la scène au baryton Hugo Laporte qui sera au Centre d’art La petite église, le samedi 13 juillet, afin d’interpréter des airs connus et puisés dans les répertoires de l’opéra, de l’opérette et de la comédie musicale. M. Laporte partagera la scène avec la soprano Christine Williams, en vedette lors de la dernière édition, et le pianiste Dominic Bouliane. Ce concert sera présenté sous la présidence d’honneur du baryton Gino Quilico.

Enfin, le FOSE offrira à nouveau son concert extérieur gratuit, le dimanche 14 juillet, sur la promenade Paul-Sauvé, un événement tenu l’après-midi et qui met en vedette les lauréats 2019 du programme des Jeunes Ambassadeurs lyriques, lequel a été mis sur pied pour aider la relève lyrique canadienne à débuter une carrière internationale.

Ce sera l’occasion d’entendre (et de pique-niquer en famille ou entre amis, avec la rivière des Mille Îles en toile de fond), les Rose Naggar-Tremblay (soprano), Anna-Paula Managon (mezzo), Marcel d’Entremont, ténor, et Rodrigo Urrutia, baryton, lesquels bénéficieront de l’accompagnent musical du pianiste Michel-Alexandre Broekaert.

Les billets pour chacun de ces événements sont disponibles au Service des arts et de la culture de Saint-Eustache, qu’on peut joindre au 450 974-ARTS (2787) ou via [http://ticketpro.ca]. Information: [http://www.festivaloperasteustache.com].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top