- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

La Fédération des établissements d’enseignement privés se réjouit du retour en classe à temps plein

La Fédération des établissements d’enseignement privés (FEEP) accueille avec beaucoup d’enthousiasme le retour à temps plein des élèves du 2e cycle du secondaire partout au Québec, à compter de lundi prochain, le 29 mars. Bien que cela implique des défis importants en matière d’organisation scolaire pour respecter les règles sanitaires, la FEEP confirme qu’il s’agit d’une annonce importante pour soutenir la réussite scolaire et surtout le bien-être des élèves.

«Nous sommes heureux que le gouvernement ait entendu notre demande de ramener le plus rapidement tous nos élèves à temps plein à l’école. Nous sommes fiers de l’expertise que nous avons développée en matière d’éducation à distance et d’enseignement hybride, mais nous préférons avoir tous nos élèves sur place, explique David Bowles, président de la Fédération. Pour certains élèves, l’enseignement sur place, en classe, présente de nombreux avantages, notamment en ce qui a trait à la concentration et à la motivation. Pour la très vaste majorité des élèves, le fait d’être à l’école, avec leurs amis et des adultes signifiants, a un impact bénéfique sur leur bien-être et leur santé mentale. Dans ce contexte, c’est une excellente nouvelle pour les jeunes.»

La Fédération invite les parents et l’ensemble de la population à se mobiliser pour que les règles sanitaires soient respectées aussi bien à l’école qu’à l’extérieur des murs des établissements scolaires, pour limiter le plus possible la transmission du virus et faire en sorte que tous les élèves et les membres du personnel puissent fréquenter l’école jusqu’à la fin de l’année.

«Malgré le beau temps et le retour à temps plein de tous nos élèves, nous devons demeurer prudents et vigilants pour garder toutes les écoles ouvertes au cours des prochains mois, insiste M. Bowles. Les jeunes ont vécu beaucoup de chambardements depuis le début de cette pandémie, et nous devons tout faire pour qu’ils finissent l’année scolaire de la façon la plus normale possible.»

Sur ce point, la Fédération tient à remercier la Direction nationale de la Santé publique qui a accepté de prioriser la vaccination du personnel en éducation, une initiative qui devrait contribuer à limiter les absences de membres du personnel des écoles, ce qui a des répercussions sur les élèves, surtout en période de rareté de la main-d’oeuvre en éducation.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top