- PUBLICITÉ -
Un incendie mineur cause un ralentissement

Photo Yves Déry – R

Un incendie mineur a eu lieu à l’Hôpital de Saint-Eustache.

Hôpital de Saint-Eustache: Un incendie mineur cause un ralentissement

À l’Hôpital de Saint-Eustache

Ce feu a pris naissance dans un département de stérilisation, soit un endroit où l’on décontamine des appareils et outils utilisés dans d’autres endroits clefs, tel le bloc opératoire par exemple.

Un incendie a éclaté à l’Hôpital de Saint-Eustache, dans la soirée du 24 janvier, événement qui a causé des maux de tête et un ralentissement de l’offre de services pendant quelques jours, selon une source ayant contacté votre hebdomadaire.

Ce feu a pris naissance dans un département de stérilisation, soit un endroit où l’on décontamine des appareils et outils utilisés dans d’autres endroits clefs, tel le bloc opératoire par exemple.

Notons qu’à chaque utilisation, les différents matériels, instruments et équipements hospitaliers utilisés pour les chirurgies, les examens ou les analyses en laboratoire doivent être nettoyés de façon particulière, c’est ce qu’on appelle «la stérilisation» .

Cela dit, ce serait un «laveur» – une machine qui sert à cette stérilisation – qui aurait pris feu. Selon les informations soulevées par la source, qui préférait garder l’anonymat, l’événement a causé une certaine «paralysie» à l’hôpital.

On a en effet procédé à des annulations au bloc opératoire, pour ainsi prioriser les cas urgents vu les circonstances. Il fallait alors procéder à la décontamination du lieu de l’incident qui, aux dires de la source, fut endommagé par l’eau et la suie.

«Il fallait tout nettoyer. On prévoit un retour à la normale après la journée de lundi, sous toute réserve cependant» , de confier l’individu.

La version du CISSS

Myriam Sabourin, porte-parole du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides, a confirmé qu’un incendie mineur a été déclaré dans la salle de retraitement des dispositifs médicaux du bloc opératoire de l’Hôpital de Saint-Eustache, dans la soirée du 24 janvier dernier. «L’incendie a causé quelques dommages, notamment en raison de la fumée» , corrobore-t-elle.

Par conséquent, elle confirme que les activités du bloc opératoire ont été «réduites» au cours des jours qui ont suivi, afin de permettre la tenue de travaux de nettoyage et de réparation.

«Puisque ces travaux seront exécutés, ajoute-t-elle, les activités du bloc opératoire reprendront leur rythme habituel dès le mardi 29 janvier. Les personnes dont la chirurgie a dû être annulée ont déjà reçu un nouveau rendez-vous ou le recevront rapidement.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top