- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Un cadre sous enquête pour des dépenses inappropriées

Collège Lionel-Groulx

Un cadre du Collège Lionel-Groulx, Éric Boily, fait actuellement l’objet d’une enquête interne pour des dépenses inappropriées sur la carte de crédit corporative dont il disposait. C’est le Journal de Montréal qui a révélé cette information en début de semaine.

Un cadre du Collège Lionel-Groulx, Éric Boily, fait actuellement l’objet d’une enquête interne pour des dépenses inappropriées sur la carte de crédit corporative dont il disposait. C’est le Journal de Montréal qui a révélé cette information en début de semaine.

Bien que le Collège n’ait pas voulu confirmer que la personne visée est bel et bien M. Boily, le relevé de sa carte de crédit sur lequel le Journal de Montréal a mis la main fait état de plus de 9 000 $ de dépenses entre juin et octobre 2016. Cette information n’a pas été confirmée par le Collège.

Les achats effectués par M. Boily dans des épiceries (2 500 $), en alcool (1 150 $) et pour défrayer les coûts de chambres d’hôtel, notamment, ont poussé la direction du Collège Lionel-Groulx à ouvrir une enquête, il y a de cela un peu plus d’un an.

«Une enquête administrative est actuellement en cours en rapport avec des dépenses présumément inappropriées de l’un de nos gestionnaires. L’enquête a débuté il y a plus d’un an suite à une vérification de routine» , a expliqué Julie Loyer, porte-parole du Collège Lionel-Groulx.

Elle a ajouté que l’enquête piétine puisque le gestionnaire visé est en congé de maladie depuis l’été 2016.

«Nous n’avons donc pu lui poser des questions. Nous attendons son retour, puisque nous ne pouvons poursuivre l’enquête tant que nous n’aurons pas eu la chance de discuter avec cette personne. Celle-ci a la présomption d’innocence tant que nous ne pourrons prouver le contraire.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours IGA Lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top