- PUBLICITÉ -
Les Rayons du Fjord donnent près de 6 000 $ à l’école Au Cœur-du-Boisé

Photo Nicolas T. Parent

Les Rayons du Fjord ont fait un don de 5 950 $ à l’école Au Cœur-du-Boisé de Saint-Eustache.

Les Rayons du Fjord donnent près de 6 000 $ à l’école Au Cœur-du-Boisé

Des fonds amassés au Grand défi Pierre Lavoie

Les membres de la formation des Rayons du Fjord, composée entre autres de cinq résidants de Saint-Eustache, ont rendu une visite bien spéciale aux élèves de l’école primaire Au Cœur-du-Boisé. À la suite de leur participation au dernier Grand défi Pierre Lavoie (GDPL), qui se déroulait du 13 au 16 juin 2019, les cyclistes ont remis un chèque de près de 6 000 $ à l’institution de Saint-Eustache; somme qui aura pour objectif de favoriser les saines habitudes de vie et l’activité physique chez les écoliers.

Rappelons d’entrée de jeu que cette formation fut «prêtée» aux cyclistes de Saint-Eustache. Originalement, l’équipe nommée Rayons du Fjord est composée d’athlètes originaires du Saguenay–Lac-Saint-Jean, mais ceux-ci ne participaient pas au Défi cette année.

La situation permettait aux Eustachois d’emprunter ce nom et de participer, puisque le rassemblement est très populaire et que ce n’est pas toutes les équipes inscrites qui réussissent à se tailler une place pour le périple.

Une aventure incomparable!

Après avoir parcouru 1 000 kilomètres en vélo, jusqu’au Stade olympique de Montréal, la troupe de citoyens procédait à la dernière étape, soit la remise de la somme amassée. Dans le gymnase de l’école, ils ont partagé leur aventure, présenté un vidéo et des photos du périple, puis ont répondu aux questions nombreuses des jeunes, avant de dévoiler officiellement le fameux chèque.

«Nous sommes heureux de venir vous rencontrer aujourd’hui, histoire de boucler la boucle. Notre aventure aura duré un an. Nous sommes ici, maintenant, pour vous annoncer une super nouvelle!» , mentionne l’un des membres de la formation à vélo, composée entre autres de Josée Lajoie (capitaine), Julie Lortie, Alain Boulianne, Éric Trudel, Sébastien Labelle et Mélanie Poupart.

«Cette aventure aura été un défi à plein d’égards. Un grand défi sur le plan sportif, car nous avons parcouru chacun plus ou moins 500 kilomètres, jour et nuit, dans des conditions marquées souvent par le froid, la pluie, le mauvais temps. Ce fut également un défi sur le plan personnel, car il nous a permis d’aller au bout de nous-mêmes! Un défi tellement valorisant!»

Malgré les difficultés, les hauts et les bas, la formation aura construit des liens forts et aura gardé de beaux souvenirs et certaines anecdotes croustillantes. Ils auront contribué surtout à la promotion de la santé, d’une alimentation et des habitudes de vie saines.

«C’est un défi de société. Nous devons tous contribuer à notre manière et c’est à vous de poursuivre sur cette lancée, en faisant des activités, en mangeant bien. C’est super important!»

Il s’agit, en somme, d’une aventure intense, émotive, bref, difficile à mettre en mots. Aux dires de l’un des membres, il faut le vivre, tout simplement.

Pour plus d’informations concernant le Grand défi Pierre Lavoie: [https://www.legdpl.com/].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top