- PUBLICITÉ -
La CSSMI expose ses «12 travaux»

La Cssmi Expose Ses «12 Travaux»

La CSSMI expose ses «12 travaux»

Rentrée scolaire 2017-2018

C’est lors d’un point de presse tenu à la bibliothèque de l’École secondaire des Patriotes (ESP) de Saint-Eustache, mardi, que la présidente de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI), Paule Fortier, et son directeur général, Jean-François Lachance, ont dévoilé les dossiers majeurs sur lesquels ils comptent plancher au cours de l’année scolaire.

Identifiés comme «Les 12 travaux de la CSSMI» , ces dossiers prioritaires pour la commission scolaire touchent à plusieurs facettes de l’éducation tels la réussite éducative des élèves, le transport scolaire, la gestion du budget annuel et la création d’un nouveau portail destiné aux parents.

Les améliorations apportées au cours de l’été aux infrastructures existantes de même que la nécessité d’en construire de nouvelles sont également au nombre de ces 12 travaux.

«La réussite des élèves est au cœur de notre mission et notre défi est de maintenir ces hauts standards de réussite. C’est beau de mettre des plans d’action en branle, mais encore faut-il s’assurer de bien les suivre» , a d’abord mentionné Jean-François Lachance, vantant notamment la rigueur de l’ensemble des membres du personnel.

Selon lui, c’est d’ailleurs grâce à eux, entre autres, que le taux de diplomation à la CSSMI est passé, au cours des 15 dernières années, de 70 % à près de 90 %.

«Notre taux de sortie sans diplôme ou qualification se situe actuellement à 10,3 %. Le défi que nous avons cette année est de passer sous la barre des 10 %. Il s’agit d’un objectif organisationnel que j’ai lancé auprès des gestionnaires» , d’ajouter M. Lachance qui aura aussi, d’ici juin 2018, à s’arrimer au plan d’engagement vers la réussite, élaboré par le ministère de l’Éducation.

«Nous sommes dans une année de transition, de renchérir Paule Fortier. Avec la nouvelle politique sur la réussite éducative lancée par le gouvernement le printemps dernier, poursuit-elle, nous devons emboîter le pas et nous coller aux orientations de cette politique.»

Cette politique, a indiqué la présidente de la CSSMI, compte trois axes, soit l’atteinte du plein potentiel de tous, la création d’un milieu inclusif propice au développement, à l’apprentissage et à la réussite, ainsi que la mobilisation des acteurs pour favoriser la réussite.

De nombreux travaux de réfection

De nombreux travaux, réalisés au cours de la dernière année sur différents bâtiments appartenant à la CSSMI ont notamment permis à un groupe de 523 élèves d’intégrer, au début de septembre, la nouvelle école primaire érigée à Saint-Eustache, près de l’ESP. L’inauguration de cette école et le dévoilement de son nom se feront en cours d’année scolaire.

Un nouveau centre de formation professionnelle bilingue, construit en collaboration avec la Commission scolaire Sir Wilfrid-Laurier, au cœur de l’Innoparc Albatros, à Saint-Eustache, ouvrira ses portes incessamment.

«Nous sommes extrêmement privilégiés d’accueillir ce centre de formation chez nous. Si vous avez la chance d’aller le visiter, c’est un bijou de technologie» , de dire Jean-François Lachance, au sujet de cette construction qui a nécessité des investissements de plus de 20 millions de dollars et qui sera inaugurée plus tard cette année.

Une demande a également été présentée au ministère de l’Éducation afin d’obtenir les subventions nécessaires à la construction d’une nouvelle école qui remplacerait ultimement l’école Curé-Paquin de Saint-Eustache. Celle-ci serait construite à l’arrière de l’école actuelle. Une nouvelle école verra par ailleurs le jour à Mirabel, dans le Domaine-Vert Nord.

«Nous avons fait, cet été, pour 6,6 millions de dollars de travaux de réfection, a indiqué le DG de la CSSMI. Ce n’est pas rien. Cela demande une coordination importante et nous sommes très fiers du travail des gens de nos différents services qui y ont contribué.»

«La croissance n’est pas terminée, a conclu Mme Fortier. Nous sommes en attente de réponses du gouvernement pour la construction d’une nouvelle école primaire à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, et d’une école secondaire à Mirabel.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top