- PUBLICITÉ -
Vent d’est - 6 juillet 2011

Vent d’est – 6 juillet 2011

Blainville: pétition pour la garde en caserne

En juin dernier, lors de l’assemblée publique, une pétition contenant 1 165 signatures en faveur d’une garde en caserne 24 heures à Blainville a été déposée au conseil municipal. Initiée par un citoyen, Michel Larose, cette pétition a semble-t-il fait l’unanimité auprès des citoyens rencontrés. Invité à réagir, le maire François Cantin n’entend pas donner suite à la pétition, si ce n’est que par l’envoi d’une lettre explicative à tous les signataires. «De toute évidence, on a mal expliqué la situation à ces gens. Blainville est la seule ville de la région à avoir une garde en caserne», a-t-il fait remarquer. De fait, des pompiers assurent une présence, et ce, dans les deux casernes situées sur le territoire de la Ville de Blainville, l’une au sud et l’autre au nord, tous les jours, de 6 h à 23 h. Ils sont sur appel le reste de la nuit. «On répond aux normes du gouvernement en matière d’intervention. On fait partie des villes les mieux équipées et qui répondent le mieux en cas d’incendie», assure le maire.

Le Grand Prix de tennis du Québec

Pas moins de 114 des meilleures raquettes juniors en provenance des 19 associations régionales québécoises débarqueront à Sainte-Thérèse, du 31 juillet au 4 août, afin d’y disputer 282 matchs dans le cadre de la huitième édition du Grand Prix de tennis du Québec organisé par Tennis Laurentides. Instauré par Tennis Québec en 1997, le Grand Prix est un évènement biennal se déroulant en alternance avec la Finale provinciale des Jeux du Québec. Chaque équipe régionale sera composée de six athlètes, soit trois garçons et trois filles dans chacune des trois catégories d’âge, et tous les matchs compteront pour le classement québécois des joueurs. Pendant toute la durée du tournoi, il sera possible d’observer les résultats sur le site de Tennis Laurentides à [www.tennislaurentides.org]. Chasseurs de balles et bénévoles sont toujours recherchés: 450-560-1195 ou infos@tennislaurentides.org.

Hommage à André Poirier

Afin de souligner le départ à la retraite du directeur général du CSSS de Thérèse-De Blainville, André Poirier, Robert Dean, président du conseil d’administration, lui a rendu hommage devant quelques employés, cadres et membres de la presse. Après ses 17 années comme directeur général du CSSS et quelque 35 années au service du réseau de la santé et des services sociaux, c’est une retraite bien méritée pour l’homme d’action, a-t-on statué. «C’est un évènement triste et heureux à la fois. On perd un vaillant soldat, mais pour André, après une vie bien remplie, il peut maintenant choisir ce qu’il veut faire. Il y a bien du monde qui ont un œil sur lui», de dire M. Dean. Parmi les réalisations d’André Poirier, notons la construction d’un CHSLD (Centre Hubert-Maisonneuve), celui du nouveau CLSC autofinancé, la régionalisation du service d’Info-Santé des Laurentides situé à Sainte-Thérèse, le déploiement de l’approche milieu de vie en centre d’hébergement et le respect de l’équilibre budgétaire.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top