- PUBLICITÉ -
Vent d'est - 29 juin 2011

Vent d’est – 29 juin 2011

«René Gauvreau ne passait plus»

La nouvelle a eu l’effet d’une bombe et s’est rapidement retrouvée sur toutes les tribunes: le député de Groulx, René Gauvreau, expulsé du caucus par Pauline Marois, ne portera plus les couleurs du PQ et siégera dorénavant à titre de député indépendant.

Cette décision, semble-t-il, a fait suite aux nombreuses pressions exercées par l’exécutif régional sur la chef du parti, Pauline Marois. «Depuis environ un an, on s’était rendu compte que M. Gauvreau ne passait plus sur le terrain en raison de ses problèmes de santé et de jugement, auprès des militants et de la population», a reconnu le président de l’exécutif du Parti québécois du comté de Groulx, Mario Charron. «Il n’y a aucun intérêt personnel dans cette histoire. Ce que nous faisons, c’est pour la souveraineté du Québec et nous croyons que le seul véhicule pour nous y mener, c’est le Parti québécois», a-t-il illustré.

Du côté de la Direction des communications de l’aile parlementaire du Parti québécois, on s’est contenté d’émettre un bref communiqué, en date du 21 juin, dans lequel on insiste sur le caractère temporaire de la chose: «À la suite d’un échange entre la chef du Parti québécois, Pauline Marois, et le député de Groulx, René Gauvreau, il a été convenu que ce dernier prenait la décision de se retirer du caucus du Parti québécois le temps de l’enquête relative à un ex-employé de son bureau de circonscription. Compte tenu de l’enquête judiciaire en cours, il n’y aura pas de commentaires afin d’éviter toute interférence dans le processus.»

Le rêve de Joël Bouchard

C’est l’ex-hockeyeur et commentateur sportif Joël Bouchard qui agira à titre de président de la nouvelle concession de la LHJMQ, à Boisbriand. En même temps qu’on confirmait la participation financière de Quebecor Média (70 % des parts), Joël Bouchard présentait ses autres associés, Pierre Gendron et les hockeyeurs professionnels Daniel Brière, Ian Laperrière et le Blainvillois Jean-Sébastien Giguère, à hauteur de 30 % des parts.

Le Festival country de Blainville

Avec le succès que connaissent les grandes fêtes blainvilloises et en vertu de l’engouement croissant pour la danse, la musique et les grands rassemblements de cow-boys, il ne faut pas douter que le tout premier Festival country de Blainville, prévu la fin de semaine des 5 et 6 août, sera assurément un grand succès populaire.

La musique country western sera bien évidemment au cœur de la fête avec une quinzaine d’artistes invités, dont Paolo Noël et Pier Béland, qui étaient présents lors du lancement, mais aussi grâce à l’école Star Dance qui animera la foule sur les deux planchers en bois pouvant accommoder jusqu’à 700 adeptes de la danse avec partenaires et en ligne. Le site sera envahi de jeux gonflables et de kiosques de jeux d’adresse et d’habileté, et les sculpteurs de ballons et les maquilleurs amuseront les enfants entre deux tours de camion de pompiers.

Il y a deux références pour vous renseigner davantage: d’abord le site [www.festivalcountrydeblainville.com] ou encore par téléphone au 514-433-3218.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top