- PUBLICITÉ -

Photo Matthew Manor - Kevin Lacroix.

Week-end mitigé pour Kevin Lacroix au Canadian Tire Motorsport Park

Ce fut un week-end mitigé pour Kevin Lacroix au Canadian Tire Motorsport Park. Le pilote de la voiture #74 Bumper to Bumper / Lacroix Tuning a connu une première épreuve difficile, accusant un abandon en raison d’un ennui mécanique.

Le lendemain, lors de la seconde épreuve de la fin de semaine, il a qualifié en pole position, mais n’a pas pu traduire cela par une victoire, terminant au 4e rang.

Course 1 – Olymel Grand Prix of Ontario

La première épreuve du week-end, présentée samedi après-midi, ne s’est pas déroulée comme prévu pour Kevin Lacroix. Il s’élançait de la 4ème position en vue de cette épreuve de 30 tours. Dès le départ, il s’est imposé comme étant l’un des plus rapides en piste. « D’après moi, nous aurions pu remporter cette épreuve, affirme Lacroix. J’étais remonté en 3e position, très proche des meneurs. »

Malheureusement, un problème de transmission est survenu dans le célèbre virage 5, souvent le théâtre de dépassements décisifs ou d’accrochages. C’est donc au 10e tour qu’il a dû jeter l’éponge sur une éventuelle victoire, mais surtout, sur les points au championnat.

Course 2 – Clarington 200

La deuxième épreuve se déroulait sous un soleil tapant, alors que la pluie devait pourtant s’annoncer en après-midi. C’est depuis la pole position que Lacroix s’élançait pour cette course de 51 tours.

Dès le départ, il s’est imposé aux avant-postes, ne laissant sa place à personne, bien qu’il fût suivi de près par Alex Tagliani et Louis-Philippe Dumoulin. Certains pilotes ont choisi de rester en piste lors de la première neutralisation, ce qui est le cas de Lacroix, qui est plutôt entré au 14e tour.

Repartant en 16e position après avoir mis de nouveaux pneus et de l’essence dans sa voiture, il s’est frayé un chemin jusque dans le peloton des meneurs, non sans difficulté en raison des nouveaux pneumatiques qui se sont prouvés problématiques. Déjà de retour en 4e place au 31e tour, Lacroix se battait avec Matthew Scannell, pour finalement le dépasser et compléter un Top 3 entièrement québécois le temps de quelques tours.

C’est en fin de course, au 46e tour, que Lacroix s’est fait passer par l’Ontarien Kyle Marcelli dans le virage 4, incapable de le retenir en arrière. Il a donc dû se contenter de cette position, sachant pourtant qu’il avait la rapidité d’être sur le podium si ce n’avait été du problème des pneus.

« La course se déroulait très bien jusqu’à ce que l’on effectue l’arrêt aux puits, explique Lacroix après la course. C’est lorsque nous avons changé les pneus que la voiture est devenue difficile à conduire. Dès le 2e tour après la relance j’ai su que ça n’allait pas être une course facile. Vu mon pilotage en mode survie, je suis content du résultat. »

« Je tiens à remercier mes partenaires, Bumper to Bumper, La Boulonnerie et Lacroix Tuning de me permettre de courir cette saison en NASCAR », précise Lacroix en conclusion.

L’épreuve de samedi sera présentée sur les ondes de TNS le 25 septembre prochain à 19h, et sur RDS2 le vendredi 1er octobre à 21h. La seconde épreuve du week-end sera diffusée le dimanche 3 octobre à 12h30 sur TSN et le vendredi 8 octobre à 19h30 sur les ondes de RDS2. Les prochaines épreuves de NASCAR Pinty’s seront au Flamboro Speedway le 12 septembre prochain.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top