- PUBLICITÉ -
Volleyball à la PDM: André Savoie a suscité un apport indéniable

Se décrivant comme un entraîneur exigeant, André Savoie trouve tout de même le temps à ses joueuses de relaxer comme en fait foi cette récente photo prise entre deux sets lors d’un tournoi régulier. Ses protégées benjamine ont pour nom Félicia Bégin, Kathryne Carrier, Béatrice Berthiaume, Noémie Drouin, Élina Dagnaud, Émily Marcotte, Ève-Marie Gohier et Charline Bélanger.

Volleyball à la PDM: André Savoie a suscité un apport indéniable

Coordonnatrice des activités étudiantes à la polyvalente Deux-Montagnes, Sylvie Charbonneau a embauché au début des années 2000 André Savoie comme entraîneur en volleyball.

Elle s’en frotte encore les mains de satisfaction d’avoir pu mettre la main sur un véritable passionné de cette discipline sportive. En effet, lors de l’arrivée de Savoie, la PDM ne comptait qu’une seule équipe. Parvenant à développer ses joueuses sous ses ordres avec rigueur, et ce, sans compter les heures pour y arriver, c’est au-delà des très bons résultats obtenus qu’il a su transmettre son amour du volleyball.

Une belle preuve de son impact considérable au sein de cette institution scolaire réside dans le fait que pour cette saison 2015-2016, la PDM mise sur cinq formations féminines appelées Centurions, toutes dirigées par d’anciennes protégées d’André Savoie.

Du lot, il y avait même un club qui a évolué cette année en division 2 juvénile. Sous la férule de Florence Proulx, les représentantes des Centurions ont passablement bien rivalisé, notamment contre des programmes bien établis au sein des collèges privés de l’Académie Lafontaine ainsi que de l’Académie Sainte-Thérèse. Elles ont finalement terminé au 5e rang de leur section. Elles n’ont cependant pu se qualifier pour les championnats régionaux. Idem pour les benjamines division 3-B des entraîneurs Patricia Charbonneau et Audrey-Maude Landry, qui ont conclu le calendrier régulier en 5e position également.

En ce qui a trait maintenant à l’autre équipe de la PDM, celle gouvernée par Marilou Gareau en division cadet 3-B s’est aussi bien débrouillée en méritant une 4e place au classement.

André Savoie

Fidèle à son habitude, André Savoie prend en charge deux clubs encore cette saison. Au niveau des plus jeunes, soit les benjamines division 3, avec quatre anciennes de retour cette saison, sa formation a remporté le championnat de sa section en saison régulière. Samedi dernier, ses ouailles disputaient par ailleurs la finale régionale au Collège L’Assomption. Comme ses joueuses ont profité d’une expérience supplémentaire en participant à deux tournois civils et qu’elles ont énormément progressé en quelques mois, Savoie arborait une bonne dose de confiance en seprésentant à cette compétition. «Ayant mis beaucoup d’emphase à l’entraînement à parfaire la qualité des impacts alors qu’elles sont au service, j’avais bon espoir que l’onen récolte les dividendes en situation de match.»

Défaites de justesse en demi-finale par la marque de 15-13 au 3e et set décisif, les protégées de la PDM ont finalement mis la main sur la médaille de bronze, en remportant leur duel face à leurs rivales de la polyvalente Saint-Jérôme.

Au niveau de son équipe de cadettes division 3, en perdant des éléments plus expérimentés pour diverses raisons avant que la saison ne se mette en branle officiellement, Savoie reconnaît qu’au niveau du rendement attendu, cela a changé la donne. Manquant de constance dans ses performances, sa formation a tout de même réussi à boucler le calendrier régulier au 3e rang de sa section.

C’est ce présent week-end que les athlètes de la PDM, après avoir trimé dur à l’entraînement, tenteront de causer une surprise lors des régionaux. Comme son personnel de joueuses est limité en nombre, il fera appel à deux réservistes en provenance de l’équipe cadette 3B en renfort.

 

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top