- PUBLICITÉ -
Daniel Gauthier veut «créer la surprise» lors des séries éliminatoires

Photo Benoît Bilodeau

Daniel Gauthier est actuellement à préparer son équipe en vue des séries éliminatoires qui s’amorceront la semaine prochaine.

Vikings: Daniel Gauthier veut «créer la surprise» lors des séries éliminatoires

Arrivé en toute fin de saison, alors qu’il restait à peine six matchs à disputer, le nouvel entraîneur-chef des Vikings de Saint-Eustache, Daniel Gauthier, a bon espoir de «créer la surprise» lors des séries éliminatoires qui s’amorceront la semaine prochaine dans le circuit de la Ligue de développement midget AAA du Québec (LHMAAQ). Pour ce faire, il mise sur la discipline et le sens des responsabilités de ses joueurs.

«C’est sûr que ce n’est pas la recette idéale que d’arriver à ce moment-ci de la saison. Je souhaite changer le système, mais pas trop. On veut surtout rendre les joueurs plus responsables dans les actions qu’ils prennent, que soit sur ou hors glace» , de mentionner le nouveau venu.

Du même souffle, il reconnaît que les matchs à venir représenteront en quelque sorte un camp d’entraînement en vue de la prochaine saison: «Tous les joueurs sont en évaluation. Il n’y a pas de poste de garanti.»

«Il y a deux ans, j’avais manifesté mon intérêt pour le poste d’entraîneur-chef des Vikings, mais je n’avais pas été retenu à ce moment-là. Cela a bien tombé finalement, car j’arrive aujourd’hui mieux préparé» , reconnaît le natif de Charlemagne qui était, avant cette nomination, l’entraîneur-chef du midget espoir des Seigneurs des Mille-Îles. Cette équipe regroupe des joueurs de 15-16 ans appelés à jouer éventuellement avec les Vikings; dont certains que Gauthier connaît déjà pour les avoir vu évoluer.

Les Vikings d’abord

Depuis sa récente arrivée, Daniel Gauthier, qui a évolué quatre ans dans la Ligue junior majeur du hockey (LHJMQ), six ans dans les rangs professionnels mineurs, exception faite de cinq matchs avec les Blackhawks de Chicago, et 17 ans en Europe, veut donc inculquer à ses joueurs de la discipline et le sens des responsabilités, mais aussi un esprit d’équipe.

«Les Vikings passent en premier, pas le joueur» , de dire l’entraîneur-chef qui dit «être dur, mais juste» . «Il n’y aura pas de passe-droit. Il faut respecter les consignes» , précise-t-il.

Et maintenant, les séries…

Estimant que son message «commence à passer et ça se déroule bien pour le moment» , Daniel Gauthier est à préparer ces jours-ci, de concert avec son équipe d’entraîneurs, ses joueurs en vue des séries éliminatoires à coups d’entraînements et de séances de visionnement de vidéos.

La commande ne sera pas facile puisque les Vikings feront face à l’Intrépide de Gatineau; équipe qu’ils n’ont pas réussir à vaincre en cinq matchs cette saison.

La série en sera une de trois de cinq, et ça débute le mardi 26 février prochain avec deux matchs en Outaouais, suivis d’un troisième à l’aréna Florian-Guindon le vendredi 1er mars et d’un quatrième, si nécessaire, le dimanche 3 mars, toujours à Saint-Eustache. Si la série devait se rendre à la limite, l’ultime match serait alors disputé le lundi 4 mars, à Gatineau.

Ne l’oublions pas, Daniel Gauthier veut «créer la surprise» dès son arrivée…

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

La meilleur des aventures sucrées
- PUBLICITÉ -
Top