- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Une structure de développement longuement réfléchie

Soccer Saint-Eustache

Pendant plusieurs mois, à titre d’employés de l’Association de soccer de Saint-Eustache (ASSE), le directeur général Yann Le Quéau et la coordonnatrice Marie-Ève Fortin ont travaillé activement à élaborer un plan de développement à long terme pour les joueurs de 4 à 21 ans.

Le fruit de leur travail produit a été rendu officiel il y a de cela quelques semaines, à l’occasion d’une conférence de presse. Pour relever ce mandat avec professionnalisme, ils se sont assurés, entre autres, de relever les programmes existants au sein de l’Association canadienne de soccer et de la Fédération québécoise, sans oublier de recueillir des informations auprès d’autres disciplines sportives.

En bref, cette structure de développement repose sur des principes moteurs, intellectuels, techniques, affectifs et sociaux, dont plusieurs études antérieures tendent à démontrer leurs bienfaits.

Savoir-faire physique

Dans l’élaboration de ce programme de développement, lors des trois premiers stades qui vont jusqu’à 12 ans, beaucoup d’accent sera mis dans l’acquisition de différentes habiletés motrices. Sans l’apprentissage d’un savoir-faire physique approprié au niveau d’actions telles que courir, sauter, s’équilibrer, etc., il est prouvé que des athlètes éprouvent des difficultés quand ils doivent apprendre des mouvements plus complexes.

Reconnaissant l’importance du savoir-faire physique, les dirigeants de l’ASSE suggèrent d’ailleurs à leurs jeunes joueurs de 10 ans et moins de pratiquer plusieurs disciplines sportives différentes.

En s’adonnant à des activités sportives bien encadrées, les enfants acquièrent différentes habiletés et augmentent leur confiance, ce qui représente des incitatifs très positifs dans la poursuite de la pratique sportive.

Plus spécifiquement, jusqu’à l’âge de 6 ans, les penseurs du programme accordent beaucoup de place à l’aspect ludique. Entre autres, pour les plus petits (4 ans), on a conçu une série de cours avec des thématiques visant l’engagement moteur en sollicitant l’imaginaire. Pour les 5-6 ans, des activités supervisées sont prévues sous la formule de plateaux orientés sur la motricité et les techniques de base.

De 7 à 10 ans, l’accent se poursuit sur l’acquisition d’habiletés motrices et sportives générales. Dans le cas des joueurs plus avancés de 9 et 10 ans (1re et 2e divisions), ils seront par ailleurs maintenant regroupés pour les entraînements.

Formation des entraîneurs

À l’intérieur même de l’ASSE, les entraîneurs seront dorénavant tous identifiés par un niveau de certification et, au minimum, auront pris part à une formation à l’interne. Ainsi, lors du stade de développement de 11 à 13 ans, où les éléments tactiques et la préparation physique occupent une place plus grande lors des entraînements, les divers entraîneurs seront mieux préparés pour optimiser la progression de leurs joueurs en raison d’un suivi amélioré.

Finalement, pour les athlètes de 14 ans et plus, dans le cas des joueurs élites notamment, un suivi plus pointu au niveau physique et médical est prévu de même qu’une augmentation du volume d’entraînement. Au niveau récréatif, la priorité consistera à répondre à des besoins plus spécifiques.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top