- PUBLICITÉ -
Une soirée énergique pour la persévérance scolaire

L’énergique professeure de Zumba Stéphanie Cabana qui a fait bouger plus d’une centaine de personnes pendant deux heures.

Une soirée énergique pour la persévérance scolaire

Défi Zumba 2 h

Mené avec énergie et plaisir par Stéphanie Cabana, professeure accréditée de zumba, le premier Défi Zumba 2 h au profit de la Fondation Soka s’est déroulé le vendredi 15 novembre dernier au complexe du Val‑d’Espoir, à Mirabel. Un évènement original qui aura permis d’attirer un bon nombre de participants et surtout d’amasser autour de 4 000 $.

C’est dans une atmosphère d’excitation que les participants ont pris place dans la salle. La soirée a été divisée en deux blocs de 50 minutes de zumba avec la présentation de chorégraphies des jeunes danseuses de l’école Rachel Jasmin. À cela s’ajoutait un encan silencieux.

Ce projet était une première pour la Fondation Soka et ne sera certainement pas le dernier évènement du genre, a expliqué Leticia Lacroix. «C’est une nouvelle activité qui s’ajoute à celle du tir à la corde. Avec celle‑ci, on rejoint du monde pour la première fois et la demande est là pour ce genre d’activité. En plus d’avoir un bon professeur», a‑t‑elle signalé.

Effectivement, Stéphanie Cabana ne manquait pas d’énergie et démontrait un plaisir évident à exécuter ses chorégraphies de danse mêlée d’aérobie, ce qui donnait le goût de bouger avec elle. C’est d’ailleurs ce que les participants ont fait avec entrain, si bien qu’après quelques minutes de danse, la salle s’est rapidement réchauffée. «On réfléchit déjà au concept de l’an prochain», a assuré Mme Lacroix, heureuse de la participation à cette première édition.

Plus d’une centaine de personnes étaient donc présentes pour relever le Défi Zumba 2 h que ce soit à titre individuel, avec des amis ou en équipe. En effet, certaines entreprises ont été invitées à se constituer des équipes pour les représenter. C’était notamment le cas des trois caisses Desjardins qui sont unies pour participer et faire un don. Il s’agit de la Caisse Desjardins de l’Envolée, de la Caisse Desjardins de Saint-Jérôme et de la Caisse populaire Desjardins de Mirabel. En tout, les équipes étaient au nombre de six et certaines d’entre elles ont même arboré leurs couleurs. Leur dynamisme et leur bonne humeur ont certainement contribué au succès de la soirée.

Cette idée de campagne de financement vient de la citoyenne Johanne Saint-Maurice qui adore le zumba et qui est sensible à la cause de la persévérance scolaire. Le Défi Zumba 2 h se voulait donc une invitation pour les participants à faire preuve de cette persévérance en faisant une activité sportive tout en contribuant à la cause des jeunes.

«La Fondation se donne beaucoup. J’ai eu l’idée de cette collecte de fonds pour partager avec les jeunes et les dix écoles primaires de Mirabel. Je suis très contente de l’évènement et j’ai été reçue avec beaucoup d’enthousiasme lorsque j’ai soumis mon idée à la Fondation Soka», a raconté, en entrevue, l’instigatrice de l’évènement.

Le président de la Fondation, Éric Archambault, a pris la parole au début de la soirée pour expliquer que «la Fondation Soka est une petite fondation qui fait beaucoup à Mirabel pour la promotion et l’encouragement de la persévérance scolaire à l’aide de bourses ou de dons reliés à des projets». D’ailleurs, les montants amassés serviront à financer des projets de persévérance scolaire soumis par les dix écoles primaires de Mirabel.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top