- PUBLICITÉ -
Une semaine difficile pour les Indiens

Photo Yves Déry - Carl Pilon, des Indiens, a amorcé le match au monticule contre le Big Bill de Coaticook.

Une semaine difficile pour les Indiens

Baseball senior

Les Indiens ont encaissé trois défaites d’affilée lors de la dernière semaine d’activité dans la Ligue de baseball senior élite du Québec. La formation de Mirabel s’est inclinée devant le Big Bill de Coaticook, les Expos de Sherbrooke et le Royal Lepage Plus de Saint-Jérôme. La plus grande lacune des Indiens fut du côté des lanceurs.

Carl Pilon était le lanceur partant lors du match, samedi dernier, au parc Jean-Laurin de Mirabel. Les Indiens affrontaient alors le Big Bill de Coaticook. La marque finale a été de 21-5 en faveur des visiteurs. Avec quatre manches lancées, Pilon a accordé un total de 11 coups sûrs et 2 retraits au bâton. Ce n’était décidément pas le match de Pilon, puisqu’il a donné huit points, tous mérités, et trois buts sur balles. Il n’est toutefois pas le seul à blâmer. Dupuis, Larocque et Mignaca amenés en relève n’ont guère aidé, tous ensemble ils n’ont totalisé aucun retrait au bâton. Malgré la dure défaite, certains frappeurs ont été à la hauteur. «Mastin et Lanthier ont quand même bien joué», a indiqué Jean-François Raymond, l’entraîneur des Indiens. Frédéric Mastin a frappé trois coups sûrs en quatre apparitions au bâton. De son côté, Maxime Lanthier a frappé deux coups sûrs en quatre apparitions au bâton et a produit deux points. Will Lazard a aussi frappé deux coups sûrs en deux apparitions au bâton.

Lors du match disputé contre Sherbrooke, dimanche dernier, les Indiens n’ont pas trouvé le moyen de s’inscrire au pointage. Les Expos ont remporté le match facilement par la marque de 11-0. Le lanceur Pierre-Luc Champagne disputait son premier match avec la formation de Mirabel et les joueurs comptaient sur lui. «Pierre-Luc était vraiment bon la saison dernière, on espère qu’il sera à la hauteur des attentes cette année encore», a indiqué l’entraîneur. Premier match fort décevant, Champagne, lanceur partant, a accordé un total de huit coups sûrs en six manches. Amené en relève, Meloche n’a pas pu aider la cause des Indiens, car il a accordé huit points, dont sept mérités, sans aucun retrait au bâton. Encore une fois dans la défaite, Mastin et Lanthier ont su tenir bon en frappant respectivement un coup sûr en trois apparitions au bâton. Ludovic Fortin-Lecavalier a aussi frappé un simple et un double.

Le match contre le Royal Lepage Plus n’a guère été plus satisfaisant. Cette rencontre qui devait être disputée le 22 mai a été reportée au lundi 28 mai, en raison du mauvais temps. Les Indiens ont perdu 5-1. La recrue Olivier Routhier-Paré en était à son tout premier match avec les Indiens. Avec six manches lancées, Routhier-Paré a accordé six coups sûrs et cinq points, dont seulement trois mérités. Le jeune lanceur a tout de même retiré cinq frappeurs. Laliberté a frappé deux coups sûrs en trois présences au bâton. On peut dire que Maxime Lanthier est le joueur d’impact depuis le début de la saison, puisqu’il a produit le seul point de son équipe contre Saint-Jérôme.

«Nous n’étions pas à la hauteur. Il faut dire que nous avons beaucoup de joueurs blessés. Il suffirait d’une seule bonne prestation du lanceur partant», a tenté d’expliquer Raymond. Toujours en quête de leur première victoire cette saison, les Indiens affronteront les Guerriers de Granby le dimanche 3 juin à 19 h au parc Jean-Laurin de Mirabel. Le mercredi 6 juin, ils affronteront les Brewers de Sainte-Thérèse, toujours à domicile, à 19 h 30.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top