- PUBLICITÉ -
Une saison de rêve pour Vincent Ouellette

Vincent Ouellette a remporté 12 victoires cette saison dans la LBEQ et il fait partie de l’équipe du Québec pour l’édition 2012 du Championnat canadien de baseball junior.

Une saison de rêve pour Vincent Ouellette

Dans la Ligue de baseball junior élite du Québec

L’Eustachois Vincent Ouellette a connu une excellente saison avec les Bisons de Saint-Eustache, dans la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBEQ).

Lanceur droitier de 5 pieds 11 pouces, Vincent a en effet enregistré 12 victoires au monticule cette saison. Au moment d’écrire ces lignes, il occupait le premier rang des artilleurs de la ligue au chapitre des victoires. Autre source de fierté pour le jeune homme, il a tout récemment été sélectionné pour faire partie de la formation québécoise qui tentera de remporter l’or au cours de l’édition 2012 du Championnat canadien de baseball junior, qui aura lieu à Trois-Rivières du 16 au 20 août prochains. En cela, il a atteint un objectif qu’il s’était fixé en début de saison.

L’adrénaline du monticule

Originaire de Sainte-Marthe-sur-le-Lac et ayant vécu une bonne partie de sa jeunesse à cet endroit, le jeune homme de 19 ans se souvient que, depuis son tout jeune âge, il a décidé de concentrer ses efforts sur le baseball, dans un monde où ce sport est éclipsé par l’omniprésence du hockey.

Il a d’ailleurs commencé à jouer dès l’âge de quatre ans. D’où lui vient cette passion? «C’est l’adrénaline qu’on a lorsqu’on est au monticule, dit le principal intéressé. Moi, je peux contrôler l’allure d’un match.» Vincent Ouellette aime par-dessus tout défier les frappeurs.

Plusieurs expériences fructueuses

Vincent Ouellette s’est entraîné l’hiver dernier à l’Académie de baseball du Québec, un camp qui se déroulait sur cinq jours au complexe sportif Claude-Robillard. Au chapitre des expériences marquantes de sa jeune carrière, il garde aussi de très bons souvenirs de Jonathan Jones et de Fernando Fernandez, des joueurs qu’il a côtoyés lors de parties jouées contre des équipes de baseball de gros calibre. En 2010, il avait effectué un séjour de deux semaines en Saskatchewan pour prendre part à la Canada Cup.

Entraînement et persévérance

Quels conseils donnerait-il à des jeunes qui veulent réussir au baseball? «Ce que j’ai à dire, après avoir vu des joueurs être repêchés, c’est qu’il faut s’entraîner comme un fou et faire preuve de beaucoup de persévérance.» Il ne faut pas non plus négliger d’améliorer son jeu dans l’ensemble et d’être très fort d’un point de vue technique.

Que compte-t-il faire une fois que sa carrière dans la Ligue de baseball junior élite du Québec sera terminée? Il entend bien s’aligner avec une équipe de la Ligue de baseball senior élite du Québec.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top