- PUBLICITÉ -
Une passion pour le sport équestre

Maude Boulanger-Bouchard en pleine action avec son cheval lors d’une de ses compétitions.

Une passion pour le sport équestre

Maude Boulanger‑Bouchard

La cavalière de saut d’obstacles, athlète et entraîneure Maude Boulanger-Bouchard, de Mirabel, est la première Québécoise et la plus jeune, à 27 ans, à détenir la certification d’entraîneur de compétition spécialiste en sports équestres. Parcours d’une passionnée qui vit parmi les chevaux depuis toujours.

Élevée dans une famille de cavaliers, l’athlète a passé son enfance avec les chevaux et c’est à l’âge de 15 ans qu’elle obtient une dérogation, puisqu’elle n’a pas encore l’âge requis de 16 ans, pour devenir instructeur certifié de la Fédération équestre du Québec.

Maude Boulanger-Bouchard participe à des compétitions depuis plus de 18 ans et est une athlète identifiée depuis sept ans dans le Programme de développement de l’excellence créé pour aider et former les athlètes qui désirent être sur la scène nationale et internationale.

En 2009, elle décroche la certification d’Entraîneur niveau 1. C’est aussi l’année que ses parents, Lucie Boulanger et Denis Bouchard, décident d’ouvrir avec leur fille le Centre hippique Anémo. Ce dernier fait l’élevage, le débourrage des poulains, offre des cours et un centre d’entraînement de compétition avec manèges extérieur et intérieur ainsi qu’une surface spécifique au saut d’obstacles. Il compte actuellement 35 chevaux, dont deux poulains.

En 2010, Maude Boulanger-Bouchard en est à sa première année en tant que professionnelle et participe à trois reprises au Royal Winter Fair de Toronto qui regroupe les meilleurs cavaliers de chaque province du Canada.

La jeune fille a également enseigné à différentes écoles et a fait plusieurs stages en Ontario. «Je ne m’en allais pas du tout là‑dedans. On m’a fait confiance et j’ai saisi les opportunités. Quand mes parents m’ont dit qu’ils étaient prêts à construire un centre équestre, je leur ai dit d’attendre. Je voulais aller prendre de l’expérience dans d’autres centres pour apprendre et évaluer ce qui fonctionnait avant d’avoir une entreprise», explique celle qui fait désormais partie de l’entreprise familiale.

Les façons de faire ont changé avec le temps, explique Maude. Aujourd’hui, les entraîneurs sont plus à l’écoute des élèves. L’enseignement est davantage basé sur le renforcement positif et la recherche d’un rapport entraîneur-élève. De plus, chaque cheval a un programme spécifique et chaque athlète aussi. «Un bon enseignant aujourd’hui, ce n’est plus celui qui est capable de monter à cheval, mais plutôt un bon athlète capable de donner sa matière», spécifie‑t‑elle.

C’est en mai 2013 que Maude Boulanger-Bouchard obtient la certification d’entraîneur de compétition spécialiste en sports équestres, elle est la première Québécoise et la plus jeune à le faire.

En plus de ses activités comme athlète et entraîneur de cavaliers et de chevaux, Maude participe à la gestion de l’entreprise.

Pour la suite, elle souhaite continuer ses compétitions pour se rendre au niveau le plus élevé dans la classe internationale afin de pouvoir l’enseigner et aller chercher d’autres certifications. Elle s’investit actuellement avec deux montures qu’elle juge prometteuses, soit Enzo Van de Witte Poort et Viva’s Highlight.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top