- PUBLICITÉ -
Une nouvelle école de hockey qui a ravi les participants

Les plus jeunes participants de cette école de hockey ont posé pour la postérité en présence d’invités très spéciaux. À noter que plusieurs d’entre eux arboraient le chandail de leur équipe professionnelle actuelle.

Une nouvelle école de hockey qui a ravi les participants

À Saint-Eustache

Plus besoin d’aller à l’extérieur de Saint-Eustache pour les parents qui cherchent à inscrire leurs enfants dans une école de hockey individualisée. C’est du moins la conviction d’Alexandre Gagnon, Olivier Labelle et Maxime Lalande en mettant sur pied, cette année, un programme de ce genre.

Faut dire que les trois amis ont de quoi être confiants envers leur bébé, car ils jouissent d’un parcours riche en expériences de toutes sortes dans le milieu du hockey.

Pendant que Labelle poursuit toujours sa carrière de hockeyeur professionnel, et ce, en Europe, Gagnon a lui aussi évolué chez les pros en France. Pour ce qui est de Lalande, cet ancien gardien dans le midget AAA, il est devenu un éducateur physique et s’est développé une expertise comme instructeur. Entre autres, pendant quatre ans, il a œuvré dans l’équipe de l’Académie Joël Bouchard.

C’est finalement 40 enfants qui ont pris part récemment à leur école en sol eustachois. Pendant cinq jours, quotidiennement, chaque participant bénéficiait de deux sessions de 60 minutes sur la glace, deux sessions de 60 minutes d’entraînement hors glace, une conférence de 60 minutes sur un thème en particulier (nutrition, méthodes d’entraînement, jeu tactique, etc.) et enfin, une période de détente (présentation d’un film en lien avec le hockey) de 60 minutes.

Pour chaque entraînement sur la glace, un ratio d’un instructeur pour trois joueurs était respecté rigoureusement. «À écouter les commentaires des enfants et des parents, les réactions sont très positives. Nous sommes d’ailleurs très heureux de la tournure des événements. Par ailleurs, par rapport à mon vécu d’instructeur, j’ai été fort impressionné par la passion et l’enthousiasme de nos participants», a résumé Maxime Lalande, le directeur de cette nouvelle école de hockey.

Des invités très spéciaux

Pour finir en beauté cette semaine bien remplie, les participants ont fait les frais d’une partie amicale avec la présence de célébrités, et ce, grâce à des liens d’amitié forgés par Olivier Labelle. Pour compléter leur équipe respective, les jeunes hockeyeurs ont pu compter, notamment, sur la présence de l’attaquant Derick Brassard, des Rangers de New York, du gardien Jonathan Bernier, des Maple Leafs de Toronto, de Philippe Dupuis, Jean‑François Boucher et Olivier Latendresse, pros en Europe, de Mathieu Brodeur, Ligue américaine, et de Matthew Boudreau, LHJMQ.

Lors d’une séance de tirs de barrage, il va sans dire que les jeunes qui ont eu l’opportunité de se présenter face à Bernier ont mis toute la gomme dans l’espoir de le déjouer. Idem pour les jeunes cerbères qui ont eu la lourde tâche de tenter de stopper les habiles feintes de Brassard.

Des tirages de prix de présence sont venus compléter le tout. Bref, des moments que ces jeunes ne sont sûrement pas près d’oublier de sitôt. Rencontrés avant de sauter sur la glace, Derick Brassard et Jonathan Bernier ont tenu des propos similaires concernant leur cheminement personnel. Quand le plaisir et la passion sont au rendez‑vous, cela devient tellement plus facile de fournir les efforts dans le but de s’améliorer. Le reste, cette confiance et cette assurance si importante, fait partie de nous.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top