- PUBLICITÉ -
Une médaille d’argent à l’épreuve de duels

Mikaël Kingsbury termine deuxième à l’épreuve des bosses en parallèle, mettant fin à sa série de victoires consécutives.

Une médaille d’argent à l’épreuve de duels

Kingsbury conserve le maillot jaune

Après avoir décroché les médailles dorées pendant six courses d’affilée, le bosseur Mikaël Kingsbury a laissé celle de l’épreuve de duels de la Coupe du monde de ski acrobatique au Russe Sergey Volkov, le samedi 4 février dernier, à Deer Valley, en Utah.

Le Deux-Montagnais était en quête d’un septième titre afin de battre le record de la Fédération internationale de ski détenu par son idole, l’Américain Jeremy Bloom. Ce dernier avait réussi le plus grand nombre de victoires masculines consécutives en Coupe du monde de bosses en 2005, marque que Kingsbury a égalée le 2 février dernier, en remportant sa sixième victoire consécutive.

Ainsi, à l’épreuve des bosses en parallèle, l’athlète avait d’abord terminé huitième en qualifications après avoir commis une erreur à son deuxième saut. Après avoir vaincu son coéquipier, le Rosemèrois Alexandre Bilodeau, en quart de finale et éliminé le Russe Andrey Volkov en demi-finale, Mikaël Kingsbury semblait se diriger vers une septième victoire, mais il a été surpris par l’autre frère Volkov, Sergey. «Je ne suis pas sorti aussi fort que d’habitude en finale. Je me suis retrouvé dans le parcours bleu pour la première fois de la journée et ça n’a pas joué à mon avantage. Je me cherchais un peu en milieu de parcours, après mon premier saut», a expliqué Kingsbury, qui avait réalisé ses descentes sur le parcours rouge toute la soirée.

Sagement, il convient que la série de victoires devait connaître, un jour, sa fin. «En même temps, ça se termine sur une bonne note avec cette deuxième place. Je ne peux pas regarder en arrière et je ne peux surtout pas être déçu. Puis d’avoir réussi à égaler le record de Bloom c’est déjà beaucoup», a ajouté celui qui conserve tout de même le maillot jaune du meneur.

Quant à sa sixième victoire consécutive gagnée précédemment, le bosseur de 19 ans est allé chercher la note de 25.90 lors de la première épreuve de la Coupe du monde de ski acrobatique qui se déroulait sur le parcours olympique de 2002. «Cette victoire était probablement la plus satisfaisante de ma carrière. Deer Valley est l’équivalent du Super Bowl en ski… Le parcours est exigeant, c’est une épreuve de soir et la foule est énorme. Je suis vraiment ravi d’avoir gagné ici», a-t-il mentionné. Il a indiqué que d’avoir, en plus, égalisé le record de son idole ajoutait vraiment de la satisfaction à sa victoire.

Kingsbury est arrivé deuxième devant Alexandre Bilodeau lors des qualifications. Il a ainsi réalisé sa descente en super finale derrière son coéquipier. «C’était parfait que je skie dans cet ordre. J’ai pu voir Alex skier. Il allait tellement vite que ça m’a motivé à skier encore plus fort», a-t-il affirmé. En semi-sabbatique de la compétition cette saison, le champion olympique a par ailleurs remporté l’argent avec la note de 25.60. Il s’agissait d’un premier doublé canadien cette saison.

Kingsbury se dirige maintenant vers la Chine pour une autre épreuve de Coupe du monde, qui se déroulera les 11 et 12 février prochains.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top