- PUBLICITÉ -
Une lutte à finir entre les Patriotes de Saint-Eustache et les Voltigeurs de Sainte-Thérèse

En plus de briller au bâton

Une lutte à finir entre les Patriotes de Saint-Eustache et les Voltigeurs de Sainte-Thérèse

Baseball junior AA

Déjà que la rivalité s’avère omniprésente entre les Patriotes de Saint-Eustache et les Voltigeurs de Sainte-Thérèse, imaginez‑vous donc que les deux équipes se retrouvent pour le moment au sommet de leur section, et ce, avec une fiche identique de 20 victoires contre 12 revers.

Pour rejoindre les Eustachois, les Térésiens auront connu un mois de juillet fort productif pendant qu’à l’inverse, les Patriotes n’ont pas été aussi dominants qu’en juin (8-1) avec un dossier de 9 gains et 7 défaites.

Au moment d’écrire ces lignes, chacune des formations qui aspirent au championnat de sa section n’a plus que 6 matchs à disputer en saison régulière. Si jamais, les Patriotes et les Voltigeurs terminaient avec la même fiche, les porte-couleurs térésiens détiendraient l’avantage, car ils ont remporté trois duels sur quatre face aux Eustachois.

Des lanceurs plus généreux

Après notamment des années 2009, 2010 et 2011 avec une moyenne de points mérités inférieure à 2,50, le club eustachois – dirigé cette année par Anthony Mignacca – se dirige pour le moment vers une moyenne de points mérités autour de 3,50. L’entraîneur‑chef reconnaît qu’il y a place à l’amélioration chez ses artilleurs. Il a d’ailleurs jugé opportun de les rencontrer à part récemment.

«J’ai décelé que nos lanceurs, une fois qu’ils accordaient 2 à 3 coups sûrs d’affilée, avaient tendance à ne plus défier les frappeurs par la suite. Au contraire, dans de tels moments, je veux qu’ils montrent encore plus de combativité avec une attitude de vouloir défier les frappeurs suivants dans le but de se redonner du momentum», laisse entendre Mignacca.

Du côté de l’attaque, les Patriotes ne se débrouillent pas trop mal, merci!, avec 5 joueurs qui affichent une moyenne supérieure à ,300. Du nombre, le receveur Sébastien Monette connaît toute une saison 2013, lui qui en plus de frapper pour une moyenne de ,333, domine chez les meilleurs producteurs de points de la ligue avec un total de 31 jusqu’à ce jour.

En provenance des Bisons et du junior élite, les Patriotes ont aussi accueilli à bras ouverts le joueur d’arrêt-court Pierre‑Luc Pépin, ce dernier qui maintient pour le moment une moyenne avoisinant les ,350.

Par ailleurs, un nouveau venu cette année, Jérémie Maillé‑Bizier répond comme prévu aux attentes avec une moyenne de ,326 et 23 points produits.

De bon augure

Mercredi soir dernier, au parc Clair Matin, les Patriotes et les Seigneurs de Repentigny se sont livré un duel digne d’une finale des séries éliminatoires bien que ce n’était qu’un match du calendrier régulier. Les joueurs en présence ont vraiment tout donné sur le terrain. Pendant que les partants en présence Maxime Lambert et Simon Mailloux ont offert de solides performances, en défense, les Patriotes auront prouvé une fois de plus qu’ils possèdent sans aucun doute le meilleur avant‑champ. Le plus drôle c’est que le meilleur 3e but du circuit, Laurent Décary, n’était même pas en uniforme. À lui seul et en son absence, Marc‑André Larose a multiplié les bijoux défensifs.

C’est d’ailleurs sur un catch spectaculaire du 2e but Bruno Salicco, qui a plongé à sa gauche pour attraper la balle au vol, que le match s’est soldé en faveur des Patriotes par la marque de 2‑1.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top