- PUBLICITÉ -
Une fiche de ,500 est dans la mire

Photo Michel Chartrand - Pour espérer tirer davantage leur épingle du jeu, les joueurs des Patriotes devront frapper avec plus d’aplomb d’ici la fin de la saison.

Une fiche de ,500 est dans la mire

Pour les Patriotes de Saint-Eustache

Si on s’en tient seulement à la fiche des Patriotes de Saint-Eustache depuis le début de la saison, on pourrait être porté à croire que ce club junior AA ne joue pas du très bon baseball avec, au moment d’écrire ces lignes, un dossier de 10 gains contre 12 revers. Ceci leur confère pour le moment le dixième rang sur 12 équipes au classement général de la Ligue de la Rive-Sud–Montréal.

Cependant, si on se fie à l’opinion de l’entraîneur-chef des Patriotes, Charles St-Laurent, lorsque ses joueurs se montrent sous leur plus beau jour, ils sont en mesure de rivaliser avec les meilleurs du circuit.

Si les porte-couleurs eustachois comptent déjà à leur actif cette année des victoires contre des équipes de tête comme Saint-Constant et Montréal, mercredi dernier, ils ont ajouté à leur palmarès un premier triomphe cette année face aux Voltigeurs de Sainte-Thérèse, ces derniers misant sur une formation plus aguerrie.

Dans cette victoire de 3-2, Kevin Dupras, à son premier départ sur la butte en deux ans, a accompli de l’excellente besogne avant d’avoir l’aide de David Gaudreau en fin de septième manche pour fermer les livres. «En l’espace de quatre jours, au cours desquels il y a eu balayage d’un programme double au domicile du ProGym de Sherbrooke, les gars viennent de livrer parmi leurs meilleures prestations depuis l’ouverture du calendrier régulier. C’est juste dommage que la constance ne soit pas plus au rendez-vous», a commenté le coach St-Laurent.

En fait, autant les Patriotes peuvent exceller entre les lignes blanches, autant ils peuvent se montrer pitoyables au niveau de l’exécution. Une autre preuve éloquente a été observée lundi, à l’occasion de la visite des Cardinals du Lac Saint-Louis au parc Clair Matin. Fort de leur conquête la veille à Sherbrooke, les locaux n’ont rien fait qui vaille dans un revers de 9‑4.

Un objectif toujours réalisable

Avec encore trois semaines à faire au calendrier régulier, on vise, dans l’entourage des Patriotes, à boucler avec une fiche d’au moins ,500, ce qui possiblement leur assurerait l’avantage du terrain en première ronde éliminatoire. Reste à voir si ça aiderait vraiment les Eustachois. En effet, à ce jour, ils n’ont enregistré que deux gains en huit parties à domicile. À l’opposé, sur la route, ils parviennent jusqu’à présent à maintenir un bilan positif de huit victoires contre six défaites.

Par ailleurs, au niveau des statistiques d’équipe, comme prévu, avec le départ de plusieurs joueurs d’expérience et de talent à l’issue de l’année 2010, les Patriotes accusent un retard au niveau de la moyenne offensive et de points mérités. En attaque, le bilan se chiffre à l’heure actuelle à ,258 comparativement à ,295 l’an dernier. Au chapitre des bonnes nouvelles, notons le retour en force de Simon Dugas, qui frappe pour une moyenne de ,333.

Au niveau du personnel de lanceurs maintenant, si l’équipe accorde près d’un point en moyenne de plus par rencontre (2,87 versus 2,05), cela n’affecte heureusement pas le rendement de Pierre-Luc Bédard. Avec une fiche de 6-3 et une moyenne de points mérités de 1,67 notamment, celui-ci se classe encore parmi les meilleurs lanceurs dans le circuit.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top