- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Une élimination plus rapide que prévu dans la LHJMQ

Pour certains joueurs de la région

Parmi les hockeyeurs du territoire qui évoluent dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), il y a seulement les Joséphois Matthew Boudreau et Francis Desrosiers qui voient encore de l’action avec leur équipe respective alors que la 2e ronde des séries éliminatoires bat actuellement son plein.

Au premier tour des séries éliminatoires, l’une des plus grandes surprises s’est avérée le triomphe des Tigres de Victoriaville en cinq rencontres sur les Wildcats de Moncton. Pour ajouter à l’insulte, avant la date limite des transactions, les Tigres avaient justement refilé leur attaquant le plus convoité aux Wildcats en la personne de Philippe Danault. À l’image de son club, le Mirabellois Christophe Lalonde n’a pas connu autant de succès qu’en saison régulière. Le numéro 94 de 5 pi 9 po et 180 livres a été limité à un seul but avec un différentiel de -2. Maintenant que l’année 2012-2013 est chose du passé, avec l’éclosion offensive qu’il a connue lors des derniers mois, il sera intéressant de suivre son rendement lors de la prochaine saison.

Chez les Voltigeurs de Drummondville, ceux-ci ont vendu chèrement leur peau, malgré leur élimination en cinq parties contre les Huskies de Rouyn-Noranda. À son baptême de feu en séries, le cerbère de Saint-Joseph-du-Lac, Louis-Philip Guindon, a conservé une moyenne de pourcentage d’arrêts de ,859 et une moyenne de buts alloués de 4,44. Avec des attaquants explosifs du côté des Huskies, lui et ses coéquipiers ont été passablement sollicités. S’il y en a un cependant qui a bien peu de choses à se reprocher, c’est l’arrière-garde mirabellois Gabriel Vermette. Dans une cause perdante, il a affiché un différentiel de plus 4, en ajoutant une contribution offensive de deux filets et une mention d’aide.

Pour le gaillard de 6 pi 1 po et 200 livres qui vient de compléter son stage junior, tout indique qu’il va poursuivre sa carrière de hockeyeur dans les rangs universitaires canadiens.

Pour ce qui est du Marthelacquois Guillaume Gauthier, il aura conclu les séries en totalisant deux buts en cinq matchs. Admissible au repêchage de la Ligue nationale pour une première fois l’an prochain, il sera intéressant de continuer d’observer son cheminement, lui qui possède de brillantes aptitudes.

La sortie pour Michaël Beaudry

À ses derniers pas dans la LHJMQ, l’Eustachois Michaël Beaudry aurait aimé goûter aux grands honneurs. Cependant, le Titan d’Acadie-Bathurst n’était tout simplement pas assez fort pour espérer vaincre l’Armada de Blainville-Boisbriand. Pour en revenir à Beaudry (aucun but et 3 aides en 5 parties), à l’instar du reste de ses coéquipiers, ils se sont butés à une défensive des plus hermétiques.

Pendant ce temps, Matthew Boudreau (7 points, dont 4 buts) et les Mooseheads, après avoir balayé les Sea Dogs de Saint John, viennent d’en faire de même avec les Olympiques de Gatineau. Du côté de Francis Desrosiers, en tant que second à Philippe Cadorette, il n’a pas encore vu de l’action devant le filet du Drakkar. Soit dit en passant, tout comme les Mooseheads, le club de Baie-Comeau s’affirme depuis le début des séries, ayant liquidé en quatre rencontres le Phoenix de Sherbrooke et les Tigres de Victoriaville.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top