- PUBLICITÉ -
Une belle soirée pour les amateurs de boxe

Photo Pierre Latour - Le combat défi opposant le maître Yves Joannisse

Une belle soirée pour les amateurs de boxe

À Pointe‑Calumet

Le Club de boxe Parabellum des Basses-Laurentides organisait le samedi 18 mai dernier sa Soirée de boxe annuelle au Centre communautaire Albert-Cousineau de Pointe-Calumet. Les nombreux spectateurs ont pu assister à une douzaine de combats amateurs.

La soirée s’est ouverte avec un combat défi opposant le responsable de la soirée et entraîneur de boxe au Club Parabellum, Yves Joanisse, 61 ans, à un de ses élèves, Jonathan Carré, 41 ans. «Ce n’est pas mon premier combat, il s’agit de mon 25e», s’est exprimé M. Joanisse peu avant de monter dans le ring.

Pour ce combat d’ouverture, les deux opposants ont mis un peu d’attitude dans leur démarche et M. Joanisse a reçu de chauds applaudissements de la salle à son arrivée. Si l’homme semblait confiant, son opposant qui en était à son premier combat, était pour sa part plutôt fringant.

Des coups qui ont fusé de l’élève, malgré la précision du maître, et l’essoufflement des deux opposants ont donné gagnant Jonathan Carré. Ce dernier s’est vu remettre le premier trophée de la soirée des mains du commanditaire du combat, la députée Denise Beaudoin.

Par la suite s’est enchaînée une série de combats opposant, pour la plupart, des athlètes avec très peu ou pas du tout de combats à leur actif. Si certains d’entre eux se sont montrés très solides dans leur enchaînement de coups, d’autres ont eu une expérience un peu plus difficile.

Le deuxième combat a été assez apprécié du public puisque les opposants Nicolas Fortin, 26 ans, et Simon Chaput, 32 ans, ont donné un bon spectacle avec leur intensité où les coups atteignaient la cible malgré parfois le manque de précision des mouvements.

Il a également été possible de voir des combattants d’âges différents comme des jeunes à partir de 14 ans, notamment l’excellent combat de Marc Olivier Cournoyer, Les Glorieux, et Cédérik St-Pierre, de Parabellum. Intenses, les deux jeunes ont démontré une belle énergie et le combat a donné gagnant Cédérik St‑Pierre.

«Ç’a super bien été, l’autre aussi était bon, même si on a fait plusieurs erreurs. La sensation sur le ring, ça ne se décrit pas, mais j’ai vraiment le goût de continuer», s’est exprimé le jeune Cédérik après sa victoire. Il s’entraîne depuis un an et demi.

Des combats ont aussi opposé des adversaires de catégories différentes comme le 4e combat avec Francis Vermette et Jean-François Chartrand tous deux de 280 lb et âgés de 28 ans. Ce combat a pris une allure différente au niveau du rythme, par exemple.

Le 6e combat a mis en scène des athlètes plus expérimentés, notamment Patrick Purdy, de Petite-Nation, 38 ans, à Patrik Chassay, de Parabellum, 40 ans, ce qui a permis au public de voir de la boxe plus stylisée avec moins de gestes inutiles et davantage de combinaisons de coups. Un match plus réfléchi donnant lieu à de beaux échanges.

Pour la soirée, le Club de boxe Parabellum est allé chercher plusieurs autres clubs de boxe tels que Petite-Nation, Les Glorieux ou celui à La Plaine. Les combats étaient encadrés par un animateur, un arbitre, trois juges et les immanquables «belles» entre chaque round. Un évènement qui a semblé plaire au public présent qui a encouragé les combattants tout au long de la soirée.

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top