- PUBLICITÉ -
Un retour d’entraînement qui fouette!

Photo Yves Déry - Les nageurs du CASE Isabelle Nolet, Laurence Forget-Besnard, Kaïla Beaudry, Marie-Lou Lapointe et Sophie Marois ont fait partie du voyage à Aruba, avec Philippe St-Onge et Myriam Gauthier (absents de la photo).

Un retour d’entraînement qui fouette!

Le CASE à la Coupe du Québec

Les nageurs du Club aquatique Saint-Eustache (CASE) ont réalisé des performances remarquables, lors de la Coupe du Québec, selon leur entraîneur Sébastien Poulin.

L’événement qui se tenait les 20, 21 et 22 janvier n’a permis de remporter qu’une seule médaille, mais les temps réalisés sont très satisfaisants.

Quatre athlètes du CASE étaient de la compétition, qui s’est déroulée à l’Université Laval, à Québec. Parmi elles, Sophie Marois a obtenu les meilleurs résultats avec une médaille de bronze à l’épreuve du 400 m quatre nages (5:07.16). Elle a également terminé au quatrième rang lorsqu’elle a nagé le 100 m papillon, grâce à un meilleur temps personnel de 1:03.7. «Il s’agit d’excellents résultats à ce stade-ci de la saison. Elle a égalisé tous ses temps réalisés avant Noël. Elle était très bien préparée malgré l’excès de fatigue dû à l’entraînement intensif à Aruba», mentionne-t-il.

Marie-Lou Lapointe a, quant à elle, obtenu des temps intéressants. Avec un temps de 1:16.3, elle a terminé au neuvième rang à l’épreuve du 100 m brasse. Même position au 100 m papillon avec un temps de 1:05.2. «Les résultats sont encourageants avec l’approche des compétitions majeures qui se tiendront en février, soit la Coupe de l’Est, et, en mars, les Essais olympiques», estime Poulin.

Laurence Forget-Besnard s’est distinguée au 200 m dos. Après avoir terminé en neuvième position lors des préliminaires, elle a remporté la finale B avec un chrono de 2:22.86, donc une neuvième place, ce qui est un temps situé tout près du record d’équipe détenu par Sophie Marois (2:21.81). Si elle avait participé à la finale, ce temps lui aurait valu le quatrième rang, souligne l’entraîneur. «Il s’agit de son meilleur temps, une amélioration de presque six secondes», précise-t-il.

Quant à Isabelle Nolet, elle a terminé en dixième position à l’épreuve du 50 m dos, une distance qu’elle a nagée en 32.3 secondes. Elle a également terminé au 19e rang au 200 m dos (2:28.36).

«C’était une bonne préparation en vue de la Coupe de l’Est, qui se tiendra le 17 février prochain. C’était également un premier test pour voir où on est rendus en vue des Essais olympiques, prévus à la fin mars», estime Sébastien Poulin.

Seulement quatre nageurs ont pris part à la Coupe du Québec, compte tenu du retour d’Aruba en vol de nuit, quelques jours à peine plus tôt. «Il était préférable pour certains nageurs de se reposer», croyait-il.

Période d’entraînement à Aruba

Huit nageurs du CASE se sont effectivement rendus sur l’île d’Aruba, du 4 au 17 janvier dernier, pour des séances d’entraînement. «Depuis que nous sommes revenus, nous avons vu une différence. Je suis surpris de la vitesse à laquelle elles ont nagé à la Coupe du Québec. Ils se sont entraînés dans un bassin de 50 m comparativement à 25 m ici (Complexe aquatique Saint-Eustache)», fait remarquer Sébastien Poulin. Selon lui, c’est plus fatigant nager dans un bassin de 50 m parce qu’il y a moins de virages. «Les nageurs sortent des temps qu’ils réalisent habituellement après deux semaines de repos. C’est ce qu’on voulait: revenir le plus fort possible», indique-t-il.

Championnat provincial à Saint-Eustache

Ce week-end, le Complexe aquatique Saint-Eustache accueillera un premier championnat provincial de natation dans ses nouvelles installations. Le Festival P1 accueillera 350 nageurs.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top