- PUBLICITÉ -
un rassemblement sportif attire 130 jeunes athlètes

Photo Nicolas T. Parent

Les gymnases de la polyvalente Sainte-Thérèse étaient les lieux de compétition en athlétisme, le samedi 15 décembre.

Un rassemblement sportif attire 130 jeunes athlètes

Club d’athlétisme Corsaire-Chaparral

Les gymnases de la polyvalente Sainte-Thérèse étaient les lieux d’un rassemblement sportif, le samedi 15 décembre, alors que se tenait une compétition organisée par le club régional d’athlétisme Corsaire-Chaparral et sanctionnée par la Fédération québécoise d’athlétisme (FQA), accueillant 130 jeunes âgés de 12 ans et moins.

L’événement a pour objectif de mettre de l’avant les saines habitudes de vie, et surtout, d’initier de jeunes férus aux différentes disciplines de l’athlétisme. Il s’inscrit comme l’un des derniers évènements de la présente année des Premières Foulées de BrunySurin, ex-athlète olympique et personnalité émérite. Ce dernier était d’ailleurs présent, en avant-midi, afin de voir ces jeunes nombreux pratiquer le sport en gymnase.

«Il s’agit ici de la dernière activité avant Noël, pour clôture l’année déjà bien chargée de notre club» , mentionne la responsable, Nathalie Prince.

«C’est un événement maison, mais Bruny Surin, qui est sur place en ce moment, fournit les bannières, les médailles et des surprises dans le cadre d’un tirage. Nous sommes très contents de son implication. Elle permet à des organisations comme la nôtre, et d’autres dans la province, de mettre sur pied ce type de rassemblement!»

Comme il est mentionné ci-haut, ce sont 130 jeunes qui participent à l’événement, issus de trois clubs, dont le plus grand nombre provient du Corsaire-Chaparral, mais également de la polyvalente Sainte-Thérèse et de Laval.

«Nous en avions une centaine de plus l’année passée, mais nous sommes heureux. C’est un succès! De l’athlétisme, il s’en fait de plus en plus à Sainte-Thérèse. Le stade Richard-Garneau est l’une des raisons majeures qui explique ce mouvement.»

Selon les chiffres de Mme Prince, ce sont aussi 65 parents qui agissent à titre de bénévoles cette année.

«C’est une aide tellement précieuse, un bénévole, ça ne se refuse pas. Nous avons trouvé un petit quelque chose à faire pour tous. Les tâches sont ainsi plus allégées et les parents ont plus de chance d’échanger; on gagne beaucoup à apprendre à se connaître!»

Les épreuves en bref

En tout, on dénombre trois divisions représentées, soit Benjamin, Minime et Colibri. Chacune d’elles est ensuite divisée en deux, séparant les filles et les garçons, pour faire un total de six groupes.

C’est donc dire qu’autant de formations gagnantes, représentant leur club respectif, sont couronnées à l’issue des compétitions, repartant à la maison avec une bannière de champion, gracieuseté de Bruny Surin, en plus des médailles décernées pour les prestations individuelles.

«Cinq épreuves sont à faire. Les jeunes expérimentent le lancer du poids, les séances de sauts, la course longue distance, le sprints et la course avec haies. Les distances varient selon les catégories et les autres compétitions dans la province, dépendamment de la grandeur du gymnase. Il s’agit donc de courir, sauter et lancer; c’est l’un des buts de l’événement.»

Cela dit, pour plus d’informations concernant le club d’athlétisme Corsaire-Chaparral, fondé en 1976 et dont les athlètes sont issus des quatre coins des Laurentides, il suffit de visiter le [https://corsaire-chaparral.org/accueil/].

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

La meilleur des aventures sucrées
- PUBLICITÉ -
Top