- PUBLICITÉ -
Entête - Sport en bref

Un match à oublier pour les Indiens

Baseball senior élite

Les Blue Sox de Thetford Mines ont lancé une douche d’eau froide aux Indiens, samedi dernier, lors du premier match de la saison, alors que l'équipe de Mirabel s’est inclinée 13-3, à domicile au parc Jean-Laurin.

Malgré la défaite, l’esprit d’équipe chez les Indiens de Mirabel était au rendez-vous. Au début du match, la confiance régnait au banc des Indiens. Toute l’organisation était heureuse de se réunir. Les joueurs ainsi que les amateurs avaient tous hâte que la deuxième saison des Indiens débute.

Les trois premières manches étaient à la hauteur des attentes, alors que les Indiens menaient la partie 3-2. Olivier Routhier-Paré était le lanceur partant pour Mirabel. Pour son tout premier match avec les Indiens, la recrue s’est bien défendue: «On a mal joué, mais on doit en retirer des points forts, comme notre lanceur partant», a expliqué l’entraîneur Jean-François Raymond après la rencontre.

Routhier-Paré a accordé seulement trois coups sûrs en quatre manches et seulement deux points, tous deux mérités. Maxime Lanthier a alloué cinq coups sûrs, trois buts sur balles et quatre points mérités. Il a tout de même retiré quatre joueurs au bâton. Finalement, Carl Laliberté a donné quatre coups sûrs et quatre points mérités.

Du côté de Thetford Mines, Martin Huot a été le lanceur gagnant. Huot a lancé un total de quatre manches. Le numéro 22 a accordé trois points sur deux coups sûrs ainsi que quatre buts sur balles. En relève, Guillaume Lachance a su créer cinq retraits au bâton sur trois manches. Dans la victoire des siens, Jean-Marc Bédard s’est aussi illustré. Avec quatre apparitions au bâton, Bédard a frappé trois coups sûrs, incluant deux doubles. De plus, le numéro 9 des Blue Sox a marqué un point et en a produit cinq. La troupe de Dominic Bolduc peut aussi remercier Desjardins pour ses deux coups sûrs en trois apparitions au bâton, ainsi que Charboneau et Lachance, qui ont respectivement deux coups sûrs en quatre apparitions.

En 4e manche, alors que les Indiens étaient en défensive, l’entraîneur Jean-François Raymond a retiré Matthieu Longtin du match. Blessé au biceps, le numéro trois de Mirabel a quitté son poste au troisième but. «En espérant que sa blessure ne soit pas trop grave», a noté l’entraîneur, concernant l’un de ses meilleurs joueurs.

L’équipe doit arriver plus concentrée afin de ne pas échapper de petites erreurs de routine qui leur ont coûté cher contre la meilleure formation de la ligue. «Je crois que le meilleur moyen de relancer serait d’oublier le match de ce soir et de revenir plus fort au prochain match», a indiqué Raymond sur une note plus positive. L’entraîneur ne retire pas seulement des points négatifs de cette défaite. Il a sans le moindre doute très confiance en son équipe. «Le match de ce soir n’est pas représentatif de notre équipe», a plaidé Raymond. L’équipe est encore jeune et pleine de potentiel. Le plus vieux joueur est âgé de seulement 26 ans.

Les joueurs ont tout de même eu l’occasion de se sentir choyés, en fin de match, lorsque de jeunes amateurs leur ont demandé d’autographier leurs balles. «Même si nous avons perdu ce soir, les amateurs ont eu un bon spectacle», a lancé Raymond, affichant un fier sourire.

Le match suivant des Indiens devait se dérouler à Saint-Jérôme le 22 mai, face au Royal Lepage Plus. Dû au mauvais temps, la partie sera reportée au lundi 28 mai. Les prochains matchs locaux ont lieu ce samedi à 14 h et ce dimanche à 19 h, contre Coaticook et Sherbrooke.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top