- PUBLICITÉ -
Un impact de plus en plus marqué avec les Wildcats

Photo Pierre Latour - Depuis ses débuts dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec

Un impact de plus en plus marqué avec les Wildcats

Christophe Lalonde

Résidant de Mirabel (secteur Saint-Augustin), Christophe Lalonde évolue pour une 2e saison consécutive avec les Wildcats de Moncton. Il avait été repêché en 2e ronde en 2010 par les Maineiacs de Lewiston, mais à la suite de la dissolution de cette formation, il avait été réclamé par l’organisation des Wildcats.

Malheureusement pour lui, le hockeyeur de 5 pieds et 10 pouces et de 180 livres n’a rien cassé l’an dernier. Utilisé plutôt sporadiquement, il n’a récolté que 15 points, dont 4 buts en 66 rencontres. Son différentiel de moins 25 n’avait rien pour aider sa cause.

Ainsi, lors du début de la présente saison, l’état-major des Wildcats et son entraîneur-chef, Danny Flynn, parvenaient difficilement à l’identifier dans un rôle précis. Par surcroît, victime d’une solide mise en échec en début de calendrier, il a été contraint à rater 5 rencontres en raison d’une légère dislocation (épaule). Bref, cela ne s’avérait pas le contexte idéal pour se faire remarquer. Cependant, le jeune homme qui célèbre aujourd’hui son 19e anniversaire de naissance a démontré une belle force de caractère.

Davantage reconnu comme un joueur physique et qui se plaît à déranger les adversaires, le numéro 94 des Wildcats s’est mis à noircir la feuille de pointage avec beaucoup plus de régularité. Puis, le 11 décembre dernier, dans un match face aux Mooseheads de Halifax, il devait se surpasser avec une performance de quatre buts. Du même coup, il a égalé un record d’équipe des Wildcats, et ce, pour le plus grand nombre de filets inscrits dans une même partie. «Ce fut le genre de match où constamment bien placé, je parvenais à trouver le fond du filet en chaque occasion.»

Des compagnons de jeu réguliers

Cet apport offensif de plus en plus remarqué lui a même permis de se voir accorder du temps de jeu supplémentaire, notamment en avantage numérique. De plus, Christophe Lalonde, qui était habitué de se retrouver avec différents compagnons de jeu d’un match à l’autre, a été muté en compagnie de Ryan Penny et de Mark Tremaine. Ils ont tellement bien fait en étant réunis ensemble qu’ils ont gagné la confiance de leur entraîneur-chef, au point qu’ils sont maintenant inséparables depuis une quinzaine de rencontres.

«Déjà que je me considère très chanceux de faire partie d’une organisation qui traite ses joueurs aux petits oignons, le fait de contribuer davantage aux succès du club et d’avoir beaucoup de plaisir en évoluant aux côtés de Mark et de Ryan me rend encore plus heureux en ce moment», mentionne l’ancien porte-couleurs des Vikings de Saint-Eustache.

S’il a déjà dépassé son total de points obtenus l’an dernier, Lalonde ne semble pas vouloir ralentir la cadence. Le week-end dernier, dans une séquence de trois parties en quatre jours, il a récolté un point dans chacune des rencontres. Dimanche dernier, il fut d’ailleurs l’un des meilleurs joueurs de son équipe, auteur d’un but et d’une passe, à l’issue d’un revers de 5-2 sur le Titan d’Acadie-Bathurst.

Au moment d’écrire ces lignes, il compte 14 filets et 7 mentions d’aide pour 21 points en 36 matchs. Il fait aussi nettement mieux au niveau du différentiel qu’en 2011-2012, lui qui se trouve actuellement à plus 2.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top