- PUBLICITÉ -
Un entraînement à la manière de l’Impact de Montréal

Un entraînement à la manière de l’Impact de Montréal

À la PDM, le 10 décembre prochain

Les entraîneurs de l’École de soccer de l’Impact de Montréal donneront une clinique aux étudiants de la polyvalente Deux-Montagnes (PDM), le 10 décembre prochain.

Les représentants de l’Impact et les initiateurs du projet à l’école ont tenu une conférence de presse le 26 novembre dernier, à l’agora de la polyvalente Deux-Montagnes (PDM), une école secondaire de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI), pour dévoiler les détails de l’activité.

Ce projet, vu comme étant une source de motivation extrêmement stimulante pour les élèves, mettra en contact les entraîneurs des Écoles de soccer de l’Impact de Montréal, les élèves de l’option soccer et les équipes parascolaires en soccer de la polyvalente pour la pratique de jeux éducatifs. On entend ainsi donner à ces élèves un avant-goût des entraînements qui ont lieu aux Écoles de soccer du club montréalais qui vient de terminer sa première saison en Major League Soccer (MLS). Les entraîneurs de l’École seront présents de 15 h à 17 h, soit durant le cours réservé aux élèves de l’option soccer et, à la fin des cours, pour ceux et celles qui désireraient y participer.

«Les élèves auront alors l’occasion de travailler sur les aspects tactiques ou sur l’intelligence de jeu nécessaire à tout joueur désirant se développer et disposer de bases techniques très solides», précise Sylvie Charbonneau, animatrice à la vie étudiante à la PDM.

Cette initiative est une première à la CSSMI et une première pour l’Impact de Montréal sur la couronne nord. «Nous croyons que les bases sont jetées pour de futurs projets, tout aussi stimulants», a expliqué Richard Roy, enseignant en éducation physique en 3e secondaire, entraîneur d’un groupe juvénile féminin et responsable du projet. Il a ajouté: «Nous souhaitons mettre sur pied un programme d’entraînement comportant 8 à 10 séances, en collaboration avec les Écoles de soccer de l’Académie de l’Impact de Montréal. Un tel programme est envisageable à court ou moyen terme. Nous croyons sincèrement que les élèves qui s’engageront dans un tel projet en retireront d’énormes bénéfices autant sur la surface de jeu que dans leurs études. Le fait de pouvoir pratiquer leur passion avec des gens de l’Académie de soccer est une très bonne opportunité.»

Pour Olivier Brett, directeur des Écoles de soccer de l’Impact de Montréal, cette clinique sera l’occasion d’un certain retour aux sources, ayant lui-même développé ses habiletés et son amour du soccer tout au long de son parcours au secondaire, à Québec, puis comme entraîneur au niveau junior. «Nous venons ici pour partager notre passion du soccer, pousser quelques-uns d’entre vous et partager les valeurs de l’Impact de Montréal», a-t-il indiqué à la quinzaine de jeunes rassemblés pour l’occasion à l’agora de la PDM. Le représentant des étudiants et joueur de l’équipe de soccer juvénile masculine, Anthony Sfeir, a pour sa part souligné que la possibilité de s’entraîner à la manière de l’École de soccer était «un honneur pour les joueurs et une très belle expérience».

La polyvalente Deux-Montagnes a aussi indiqué que «d’autres avenues seront aussi explorées à la PDM, en vue d’implanter une culture du joueur de soccer, favorisant des retombées permanentes qui permettront aux jeunes qui suivent d’en profiter eux aussi».

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top