- PUBLICITÉ -
Trophée Roses des sables: Les Roses Lime sont prêtes à partir!

Pour Mylène Pepin

Trophée Roses des sables: Les Roses Lime sont prêtes à partir!

L’édition 2014 du rallye du Trophée Roses des sables, l’aventure féminine dans le désert du Maroc, a su attiser le désir de relever des défis de deux entrepreneures de Saint-Eustache, mères et résidantes de la région, Mylène Pepin et Valérie Paquette qui embarqueront pour l’aventure cet automne sous le nom Les Roses Lime.

Cela fait maintenant presque deux ans que les deux femmes, qui œuvrent chacune comme relève dans l’entreprise paternelle, préparent cette aventure ensemble. Leur amitié remonte à leur tendre enfance comme voisines et se poursuit jusqu’à aujourd’hui.

Elles se sont lancé ce défi pour leurs 35 ans d’âge et presque autant d’années d’amitié. Le projet a été initié par Mylène Pepin qui, un jour, alors dans la vingtaine, s’est dite: «Un jour moi aussi je ferrais ça», en regardant le Rallye Aïcha des Gazelles.

Et voilà qu’elle a approché son amie Valérie Paquette, «Ça prit 24 heures avant que je lui dise oui. Ça me tentait de le faire, mais j’avais peur de la collecte des fonds nécessaires», d’expliquer cette dernière.

Une peur qui s’est peu à peu envolée avec le temps puisque le duo s’est donné presque deux ans pour ramasser les quelque 26 000 $ nécessaires et que les activités de financement ont bien été. À environ trois mois du départ, l’objectif est en bonne voie d’être atteint.

Pour Mylène Pepin qui prendra la position de copilote, le rallye représente un défi «Je voulais sortir de ma zone de confort», souligne la jeune femme qui traîne d’ailleurs sa boussole partout avec elle et qui se dit habituée à gérer les situations.

Il y a également le côté humanitaire lié au Trophée Roses des sables, qui a attiré les deux femmes qui partiront pour ce rallye de 6 000 km en 10 jours. Amies de longue date, les deux femmes gardent un côté compétitif, celui de faire du mieux qu’elles peuvent pour terminer l’aventure et bien réussir.

«On n’a pas d’objectif précis, on ne veut pas se mettre de la pression, on verra comment ça va se présenter là-bas», expliquent-elles. Cependant, elles sont conscientes qu’elles devront relever des défis personnels. «Moi, ça sera de travailler ma patience et de vivre en communauté, le phénomène de groupe», de souligner Valérie Paquette.

Pour Mylène Pepin, il s’agit du fameux «lâcher prise et se laisser conduire, littéralement», en faisant allusion à son statut de copilote.

Une aventure qui ne serait possible sans leurs nombreux commanditaires et partenaires des Roses Lime, tels que Voyage Vasco Saint-Eustache, et leur entreprise respective, de Saint-Eustache, soit, Caux & Frères et Entreposage Rive-Nord, ainsi que SIM Bâtiments d’acier et Séchoirs à bois.

À trois mois du départ, le duo continue de s’entraîner physiquement, alors que leurs achats sont faits et qu’elles sont prêtes à partir. «Ça devient plus réel, je suis fébrile comme un enfant, j’ai hâte», de lancer Valérie avec le sourire.

Une fois là-bas, elles communiqueront avec le monde extérieur et leurs familles via le blogue de l’équipe et on peut déjà suivre leurs démarches sur leur page Facebook «Les Roses Lime».

 

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Voyage  forfait tout inclus avec Air Transat
- PUBLICITÉ -
Top