- PUBLICITÉ -
Trois matchs à faire pour les Vikings

(Photo) - Yannick Veilleux a récolté deux buts et une passe au cours du week-end dernier.

Trois matchs à faire pour les Vikings

Ça sent les séries!

Ça sent les séries pour les hockeyeurs de la région. Les Vikings ont entamé le dernier blitz de la saison. À ce moment-ci, trois matchs restent à jouer au calendrier régulier.

Selon l’entraîneur-chef, Dave Thériault, c’est l’occasion pour ses joueurs de prendre confiance en leurs moyens afin d’entamer les séries en force. «Nous abordons chaque match comme si nous étions en séries éliminatoires, affirme-t-il. Même si nous n’avons pas connu de victoires consécutives dernièrement, nous connaissons une bonne fiche à la maison.»

Hier (vendredi), ils rendaient visite aux Commandeurs de Lévis, derniers de la division Reebok. Au moment de mettre sous presse, le résultat du match était inconnu. On peut le connaître en visitant le [http://www.rds.ca/midgetaaa].

Quelques jours auparavant, les Eustachois continuaient de jouer au yo-yo en remportant à la maison la rencontre les opposant au Blizzard du Séminaire Saint-François. Dans un gain de 4 à 1, ils ont renoué avec la victoire alors qu’ils avaient connu un revers, le vendredi précédent, de 6 à 2, contre les Estacades de Trois-Rivières.

D’abord, en raison du Tournoi provincial bantam de Saint-Eustache qui battait son plein au complexe Walter-Buswell, les Vikings ont reçu la formation trifluvienne sur la patinoire Kevin-Lowe de Lachute. Le défenseur originaire de cette ville, Vincent Richer, espérait sûrement une victoire devant ses partisans. Mais, le résultat a été autre devant une assistance de près de 600 personnes.
«C’était notre pire match depuis fort longtemps. Nous n’étions pas là. Nous étions ni intenses ni concentrés. Le gardien adverse a également bien gardé les buts», raconte Thériault.

Tirant de l’arrière par deux points, les Vikings ont marqué une première fois en deuxième, grâce au tir de Jonathan Huberdeau. Le tableau indicateur affichait 4 à 1 en faveur des visiteurs quand Yannick Veilleux a marqué le deuxième de sa formation.

Les Estacades ont défié avec succès le gardien Philippe Magnan deux fois en troisième. Quatre de leurs six buts ont été marqués en avantage numérique.

De retour chez eux pour accueillir le Blizzard, les Eustachois ont marqué les premiers avec un but de Yannick Veilleux et un autre d’Antoine Quevillon dans le premier vingt. Après une période sans point, Bruno Legault a marqué le troisième but de son équipe en troisième. Les visiteurs se sont inscrits au pointage, mais trop peu trop tard. Jérémie Labelle y est allé de son 11e de la saison. Trois des quatre buts des Vikings ont été réalisés en désavantage numérique, dont un dans un filet désert.
«Notre agressivité nous met dans le match. Dans ce cas-ci, ç’a été positif. Nous étions prêts pour la rencontre», indique-t-il soulignant le travail du gardien Maxime Bélanger.

Classement

Au moment de mettre sous presse, les Vikings de Saint-Eustache occupaient toujours le cinquième rang de sa division. En 41 matchs, leur fiche indique 20 gains, 18 défaites, un revers en prolongation et deux revers en fusillade. Les Vikings sont à seulement quatre points de Châteauguay.

Prochains matchs

Dimanche prochain, ils visiteront les Patriotes de Châteauguay à 14 h 30. Le dernier match local se déroulera le 20 février prochain, à 19 h 30. Les Vikings affronteront alors l’Intrépide de Gatineau. La saison prendra fin à Laval-Bourassa, le 22 février.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top