- PUBLICITÉ -
Tournoi de hockey peewee de Deux-Montagnes: Les Harfangs ont survolé les Panthères

Aucune équipe des Panthères n’a réussi à atteindre l’une des finales dans le cadre de cette 16e édition du Tournoi peewee de Deux-Montagnes.

Tournoi de hockey peewee de Deux-Montagnes: Les Harfangs ont survolé les Panthères

Fait plutôt rare dans l’historique de cette compétition, aucune équipe locale n’a réussi à atteindre la finale lors de la 16e édition du Tournoi de hockey peewee Relax de Deux-Montagnes qui s’est conclue le 22 décembre dernier.

Les Panthères peewee CC ont cependant passé très près. En effet, après une ronde préliminaire où les joueurs sont demeurés invaincus, et ce, à la suite de deux gains et d’un verdict nul, ils avaient rendez-vous avec les Harfangs de Sainte-Anne-des-Plaines, en demi‑finales. Ces derniers, qui possèdent quelques points d’avance au classement sur les Deux-montagnais en saison régulière, devaient offrir une très solide prestation en défensive, en route vers un triomphe par blanchissage au compte de 2‑0.

En finale cependant, les Harfangs se sont fait jouer le même tour face aux Montagnards de Sainte-Agathe/Mont-Tremblant qui l’ont emporté par jeu blanc 2‑0.

Autres classes

Dans la classe BB, les Voisins de Papineauville ont démontré leur supériorité tout au long de la compétition. Après avoir pris la mesure des Patriotes de Saint-Eustache en demi-finales 4-2, les éventuels vainqueurs se sont de nouveau imposés, triomphant par la marque de 4-0 sur les Éperviers de Mascouche.

Dans la classe A, les Aigles de Berthier n’ont pas eu trop de difficulté à disposer des Cobras de La Plaine/Saint-Lin par le pointage de 5-1 pour ainsi s’emparer des grands honneurs. Qualifiés aussi pour la finale dans la classe B, les joueurs de Berthier n’ont pas eu autant la vie facile. Les Seigneurs de Lachenaie se montrant supérieurs dans un gain inscrit au compte de 3‑1.

Une présidente satisfaite

De simple partisane l’an dernier, Karyne Dubé a joué un rôle plus important que prévu dans l’organisation du tournoi de cette année. Puisque ses deux enfants évoluaient toujours dans la catégorie peewee et qu’on ne se bousculait pas pour prendre la présidence du tournoi, elle a décidé de foncer. Avec l’aide des bénévoles Éric Hamelin, Rolande Robert, Pierre et Jesse Carré, de même que ses sœurs et parents, elle dégageait beaucoup de fierté à l’issue de cette 16e édition. «Malgré un horaire serré par moments qui a occasionné quelques retards, nous avons reçu d’excellents commentaires d’un très grand nombre d’équipes participantes. Je suis aussi très fière du soutien des autorités municipales, dont entre autres, le conseiller Robert Montplaisir, qui en plus d’être présent à l’ouverture, a assisté à toutes les finales.»

En ce qui a trait par ailleurs au concours d’habileté qui s’est déroulé lors de la 2e journée de compétition, Karyne Dubé a retenu que l’idée est bonne et a semblé plaire aux participants. Cependant, pour les années futures selon ses dires, il faudrait prévoir une marge de manœuvre dans le temps, afin d’éviter d’avoir à escamoter des épreuves prévues au programme.

Ayant mis beaucoup d’énergie dans la préparation de ce rendez-vous sportif, Karyne Dubé a confirmé qu’elle ne serait pas de retour l’an prochain. Elle gardera cependant de très beaux souvenirs de cette expérience enrichissante sur le plan personnel, dont la présence de sa nièce, Megan Keckmann, qui a impressionné par sa prestation des hymnes nationaux, et ce, autant lors du match d’ouverture que lors des quatre finales.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top