- PUBLICITÉ -
Stéphane Colle bat un record universitaire

Stéphane Colle vient d’établir un nouveau record d’athlétisme sur la distance de 3 000 m intérieur pour l’Université d’Idaho.

Stéphane Colle bat un record universitaire

En athlétisme

À 23 ans, Stéphane Colle vient d’établir un nouveau record d’athlétisme sur la distance de 3 000 m intérieur pour l’Université d’Idaho. Un résultat qui le place quatrième au Canada.

Pour une première année, le coureur profite d’une bourse d’études de l’Université d’Idaho, à Moscow, chez nos voisins du Sud. En plus de s’entraîner, il étudie à la maîtrise en physiologie de l’exercice dans le but d’être physiothérapeute.

Depuis l’automne, il a terminé 13e au championnat canadien de cross-country sur la distance de 10 km. Il s’agit de son meilleur classement national en cross-country. Il a toutefois manqué, de peu, sa chance de se tailler une place sur l’équipe nationale.

Il détient également la quatrième meilleure performance canadienne à l’épreuve du 3 000 m intérieur, en 2012, avec un temps de 8:05,39, ce qui est également un nouveau record au sein de son université. Il s’agit d’un temps plus rapide de deux secondes que l’ancienne marque établie trois semaines plus tôt par son coéquipier d’entraînement.

«M’entraîner aux États-Unis me permet d’avoir un meilleur encadrement, indique-t-il. Il y a beaucoup d’argent investi dans le sport. Je ne dois rien débourser vraiment. J’ai la possibilité de voyager à travers le pays par avion gratuitement pour participer aux compétitions. […] Je suis venu ici pour me mesurer à d’autres athlètes. À Montréal, c’est seulement moi et mon entraîneur. Je n’ai personne pour me pousser et je crois que si je veux aller plus loin dans le sport, il est important d’avoir des gens avec qui repousser mes limites.»

Autre point à ne pas négliger pour poursuivre son cheminement d’athlète: la National Collegiate Athletic Association (NCAA) Division 1, dans laquelle il évolue (catégorie senior niveau national), est de calibre beaucoup plus élevé. «Par exemple, je suis classé quatrième au Canada à l’épreuve du 3 000 m, ce qui donne une troisième place sur le circuit du Sport interuniversitaire canadien. Dans la NCAA division 1, je suis 73e au 3 000 m et ils prennent seulement les 16 premiers pour la finale NCAA», mentionne-t-il.

Stéphane Colle vise d’ailleurs une participation à la finale NCAA, en juin. Il entend également participer à la finale de l’épreuve du 1 500 m aux Essais olympiques pour les Jeux de Londres, ce qui voudrait dire terminer parmi les 12 premiers coureurs. «L’année prochaine, je veux faire la finale NCAA en cross-country et en athlétisme. Par contre, l’objectif ultime de 2013 sera de représenter le Canada lors des championnats du monde universitaires et les Jeux de la Francophonie. À long terme, je souhaite participer aux Jeux olympiques de Rio en 2016, mais avant de me rendre là, j’ai beaucoup de chemin à faire», convient-il.

Parcours

Ayant grandi à Saint-Eustache, c’est à 17 ans que Stéphane Colle se découvre une passion pour l’athlétisme. «C’est un peu tard considérant que la majorité de mes compétiteurs principaux a commencé à courir vers l’âge de 10-12 ans», raconte-t-il.

Après une première saison de cross-country sur le circuit scolaire, il a représenté la polyvalente Deux-Montagnes (PDM) lors de compétitions d’athlétisme où il courait le 1 500 m, le 3 000 m et exécutait le lancer du javelot.

Après son passage à la PDM, Stéphane Colle s’est joint au club d’athlétisme Corsaire-Chaparal pour une année avant d’aller s’entraîner avec le Club athlétique Fleur de Lys, à Montréal.

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top