- PUBLICITÉ -
Sophie Marois fait preuve d’endurance

Michel Chartrand - Sophie Marois a remporté cinq médailles en six épreuves.

Sophie Marois fait preuve d’endurance

Rencontre triangulaire

La nageuse du Club aquatique Saint-Eustache (CASE) Sophie Marois était la seule de son club à participer à la rencontre triangulaire tenue du 18 au 22 mai dernier, à Halifax. Elle faisait partie d’un groupe d’athlètes sélectionnés parmi les meilleurs de la province, de l’Ontario et des Maritimes.

L’entraîneur en chef du CASE, Sébastien Poulin, a qualifié la compétition de «marathon» étant donné que les nageurs pouvaient participer jusqu’à six épreuves individuelles et deux courses à relais en une seule et même journée, avec très peu de repos entre chacune d’entre elles.

Sophie Marois a complété quatre épreuves d’affilée, soit le 400 m quatre nages, le 100 m papillon, le 200 m dos et le 100 m brasse. «Malgré les conditions difficiles, elle a tout de même réussi à nager tout près de ses meilleurs chronos», a souligné Poulin. Elle a réalisé un temps de 2:30.43 au 200 m dos, soit cinq dixièmes plus rapide et a nagé cinq secondes plus vite que son meilleur temps au 100 m brasse.

«Au 400 m quatre nages, elle a pris le troisième rang derrière deux nageuses de l’Ontario. Son temps de 5:15.00 est tout de même très bon, puisqu’elle avait nagé 5:08 lors du Championnat canadien, en mars dernier, dans des conditions idéales et avec près de dix jours de repos avant la rencontre», raconte l’entraîneur.

Favorite pour remporter l’épreuve du 200 m papillon, Sophie Marois a pu bénéficier d’un peu de repos avant d’entamer la course. «En sachant qu’elle était fatiguée, elle a opté pour une stratégie de course différente de ce qu’elle est habituée de faire et la stratégie a fonctionné, explique Sébastien Poulin. Elle a connu un début de course plus conservateur, laissant ses compétitrices se fatiguer en début de course. Lors du dernier 50 m, elle est allée dépasser la nageuse de l’Ontario pour remporter une des rares victoires du Québec lors de cette rencontre. Son temps est bien loin de son meilleur classement, mais dans ce type de rencontre, le classement et le pointage d’équipe sont plus importants que la performance individuelle.» À cette course, l’athlète du club eustachois a nagé un temps de 2:27.16.

Sophie Marois a terminé deuxième au 100 m papillon et quatrième au 200 m quatre nages. Sa prochaine compétition sera la Coupe du Québec au début du mois de juillet à la piscine du Parc olympique de Montréal.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top