- PUBLICITÉ -
Solveig Chénier, un talent confirmé à 15 ans

Photo Francis Lépine - La gymnaste en plein entraînement exécute des sauts dans une routine au sol.

Solveig Chénier, un talent confirmé à 15 ans

Athlètes d’ici

Solveig Chénier est une gymnaste de Saint-Eustache qui s’entraîne avec Excel Gym depuis qu’elle a sept ans. Son talent et ses efforts l’ont amenée à remporter nombre de prix et à représenter pour la première fois son club au Championnat de l’Est du Canada en 2011.

Du haut de ses 15 ans, cette adolescente plutôt calme a de l’énergie à revendre souligne Liette Goyer, sa mère. Ayant un bon parcours académique, Solveig performe aussi très bien en gymnastique. Dans la catégorie P3 senior, elle s’entraîne avec Caroline Salesse-Gauthier.

Tout a débuté pour Solveig lorsqu’un cours de ballet ne semblait pas bouger assez. C’est lorsqu’elle tente la gymnastique qu’elle y prend goût. Sous les encouragements de sa première entraîneuse, Marie-Ève Aboussafy, elle fait le saut du côté compétitif deux ans plus tard.

Lors de sa première compétition, Solveig est très nerveuse et pense même ne pas performer ce jour-là. Sous la recommandation de sa mère de vaincre sa peur, elle décide d’y aller et se classe bien. «À partir de là, explique la jeune fille, ç’a débloqué. J’avais peur d’oublier ma routine, mais tout a bien été et j’étais fière. Ça m’a donné le goût de continuer.»

La chambre de l’adolescente est d’ailleurs remplie de photos d’elle lors des compétitions, de médailles et de trophées en tout genre démontrant sa passion pour ce sport.

La gymnaste se classe bien partout, raflant des premières et des deuxièmes places. Elle remporte en 2009 le Mérite sportif de Saint-Eustache et à partir de la saison 2009-2010 jusqu’à aujourd’hui, elle demeure championne de la division 4.

C’est en 2011 qu’elle réussit à se classer parmi les quatre meilleures du Québec afin de participer au Championnat de l’Est du Canada à Halifax. «C’était une ambiance relaxe et professionnelle, c’était la première fois que j’avais un numéro dans le dos», s’exprime Solveig en parlant de son expérience.

Pratiquant les quatre appareils que sont le sol, les barres, le cheval et la poutre, ce sont les barres qui animent la gymnaste. «Je me suis améliorée. Avant, j’aimais moins ça parce que j’étais moins bonne, maintenant j’aime ça pratiquer mes nouveaux mouvements, il y a des défis», raconte-t-elle.

Son objectif pour l’an prochain est de passer au niveau supérieur, soit le P4 senior, et tout en poursuivant ses compétitions, continuer à s’améliorer. Solveig s’entraîne neuf heures par semaine avec Excel Gym et est supportée autant par l’équipe que sa famille. Sa sœur jumelle Maude, entre autres, l’aide en la filmant.

Solveig Chénier fait aussi la recherche de commanditaires pour poursuivre ses compétitions. De jour, elle va à l’école secondaire des Patriotes, le midi elle fait ses devoirs et le soir elle s’entraîne. «Je la trouve bonne! Solveig est très disciplinée. Elle voit à ses affaires, on est très fiers d’elle. En plus, elle est restée humble et les deux pieds sur terre», s’exclame sa mère.

À Excel Gym, Solveig Chénier a été nommée l’étoile de l’année et participera au camp de jour cet été, où elle aime y apprendre de nouveaux mouvements. La gymnastique tient une grande place dans la vie de cette adolescente «J’aime vraiment ça. J’aime me dépasser et améliorer mes notes», termine-t-elle.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top