- PUBLICITÉ -
Séries dans la LHJMQ : Guindon et Grand-Maison contribuent aux succès des Voltigeurs

Dans son style de jeu

Séries dans la LHJMQ : Guindon et Grand-Maison contribuent aux succès des Voltigeurs

À l’occasion du premier tour éliminatoire dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), les Voltigeurs de Drummondville ont fait mentir les experts.

En effet, la plupart de ceux‑ci prédisaient une confrontation qui serait longue entre les Drummondvillois et les Tigres de Victoriaville. Cela n’aura pris finalement que cinq rencontres aux Voltigeurs pour éliminer leurs grands rivaux.

Même s’il a conservé un pourcentage d’arrêts plutôt ordinaire de ,866, Louis-Philip Guindon aura tout de même su effectuer les arrêts-clés au bon moment. Il a su aussi rebondir, et ce, immédiatement après le gain initial des Tigres en début de série. En signant quatre triomphes d’affilée, il passe donc en ronde quart de finale pour la première fois.

Même si des clubs comme le Drakkar de Baie-Comeau, l’Océanic de Rimouski et les Mooseheads de Halifax ont été établis comme favoris avant que ne débutent les séries éliminatoires, les Voltigeurs devront également être pris au sérieux. Après tout, à la suite de transactions qui ont donné encore plus de profondeur et d’aplomb en défensive, les protégés de l’entraîneur-chef Martin Raymond ont conservé l’un des meilleurs dossiers du circuit depuis le début janvier.

Parmi les nouveaux arrivés qui ont fait sentir leur présence, il y a l’ailier droit, Alexandre Grand-Maison. Limité à 8 points en 25 parties depuis son acquisition des Cataractes de Shawinigan, le Mirabellois a amassé 5 points (3‑2) en autant de matchs dans cette récente série face aux Tigres.

Les vacances pour Matthew Boudreau et Guillaume Gauthier

Parmi les autres hockeyeurs des environs, Matthew Boudreau et Guillaume Gauthier ont vu leur saison prendre rapidement fin. Pour Boudreau, de Saint-Joseph-du-Lac, le dicton Les saisons se suivent mais ne ressemblent pas s’applique à merveille pour lui. Après la coupe Memorial remportée l’an dernier avec les Mooseheads, il est maintenant dans l’uniforme du Titan d’Acadie-Bathurst. Son club n’a pas fait le poids face aux Foreurs de Val‑d’Or. À ses derniers pas dans le circuit junior majeur, Boudreau a dû se contenter d’une maigre récolte de deux mentions d’aide, avec un différentiel de moins 5.

Pour leur part, les joueurs des Olympiques de Gatineau ont eu le meilleur sur les Screaming Eagles du Cap‑Breton et de Guillaume Gauthier. Le Marthelacquois de 18 ans n’a récolté qu’une passe et présente un différentiel de moins 6.

Pendant ce temps, l’Eustachois Christophe Lalonde et les Wildcats de Moncton ont vendu chèrement leur peau, ne capitulant qu’au bout du 6e match face à l’Armada de Blainville-Boisbriand. Même s’il n’a pas compté à un rythme aussi soutenu durant cette 1re ronde éliminatoire (1 but et 3 aides), l’ailier droit a su s’imposer d’autres façons.

Entre autres, on a pu voir qu’en possession de la rondelle, ce n’est pas une mince tâche de le neutraliser, se montrant très fort physiquement. Ne craignant pas non plus d’aller se poster devant le filet, on comprend mieux maintenant pourquoi il a inscrit 40 filets en 2013‑2014, un sommet personnel dans son cas. De retour l’an prochain, vous pouvez donc parier que celui qui arbore le titre de capitaine constituera de nouveau un atout de premier plan pour les Wildcats.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top