- PUBLICITÉ -
Nos hockeyeurs sont éliminés en grande finale

Photo Mark Quevillon - Les Nordiques du collège Lionel-Groulx, au hockey masculin, ont livré une belle bataille en finale des séries éliminatoires, étant éliminés en quatre matchs contre le cégep André-Laurendeau, le 15 avril.

Nos hockeyeurs sont éliminés en grande finale

Nordiques du collège Lionel-Groulx

Les séries éliminatoires sont terminées pour les Nordiques du collège Lionel-Groulx, alors qu’ils ont été éliminés au quatrième match de la finale, le 15 avril, contre la formation du cégep André-Laurendeau.

L’entraineur-chef de la formation thérésienne, Charles Dupéré, a répété à quelques reprises la raison de la défaite des siens, eux qui ont parcouru un chemin très respectable en saison régulière avant de devenir finalistes 2017-2018. Cette cause se résume en un seul mot: l’indiscipline.

«Lors de la première partie, nous avons joué un match parfait et deux jours plus tard, nous avons assisté à l’autre extrême grâce à notre indiscipline. Il y avait un peu trop de confiance dans l’air, je crois, et c’est normal dans un sens. Plus qu’on se rapproche du trophée, plus qu’on est confiant» , commente-t-il, restant tout de même fier des accomplissements de ses ouailles.

En effet, ce premier match de la série contre André-Laurendeau s’est très bien déroulé, se terminant par un blanchissage et une victoire de 2-0. La fameuse indiscipline a ensuite coulé Lionel-Groulx lors des trois derniers matchs, des dires du principal intéressé.

«Dans notre troisième match, l’indiscipline nous a fait mal, malgré le fait que nous en avons parlé, avec les joueurs, via des rencontres organisées. Nous avons essayé de changer la donne pour renverser la vapeur» , ajoute M. Dupéré.

Place aux espoirs

La saison des joueurs est peut-être terminée, mais Charles Dupéré a encore beaucoup de travail sur la planche. Il faut tourner la page. Il s’agira maintenant de recruter de nouveaux joueurs pour les prochaines saisons.

En effet, de ses dires, 80 % de ses hockeyeurs ne feront plus partie de la formation l’année prochaine, obtenant leur diplôme d’études collégiales à la fin de la présente session.

«Aujourd’hui, je suis à Gatineau pour du recrutement et on approche des joueurs pour l’année prochaine. On se prépare déjà pour le futur» , de souligner le coach Dupéré.

En ce sens, il cherche de bons joueurs de hockey, débutant leurs études collégiales d’ici deux ans.

Pour faire partie de l’équipe, ils doivent respecter les valeurs de la formation masculine du cégep Lionel-Groulx. Les recrues doivent avoir du talent bien sûr, mais ils doivent aussi prendre leur cheminement scolaire à cœur, donc montrer de bons résultats sur leurs bulletins.

«On regarde des recrues des Laurentides et des Basses-Laurentides. Je les connais beaucoup. On cherche des travaillants, qui s’impliquent à l’école, sur et en dehors de la glace. On met l’accent sur nos propres valeurs lors du recrutement» , conclut-il.

Pour plus d’informations: [https://www.facebook.com/nordiqueslionelgroulxhockeymasculin/]

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top