- PUBLICITÉ -
Nordiques: La formation de hockey féminine est à bout de souffle

La gardienne de but

Nordiques: La formation de hockey féminine est à bout de souffle

«Nous avons une problématique de manque de personnel», de dire Éric Miculescu, entraîneur-chef de l’équipe de hockey féminine du collège Lionel-Groulx, dont la fiche après 11 matchs est de 2 gains, 8 revers et un match nul.

 

«Je suis nouvel entraîneur, explique Éric Miculescu, depuis la fin de l’été et faire du recrutement en août, c’est tard. Avec 13 patineuses et deux gardiennes, ce n’est pas facile. En plus, nous avons deux filles blessées et une autre, qui joue en dépit d’une blessure. Nous avons le minimum de joueurs requis à chacun de nos matchs.»

Il poursuit ainsi: «Nous commençons bien nos matchs, mais à partir de la 2e période, la fatigue affecte nos joueuses. À la défense, ça peut aller, mais pour nos attaquantes qui doivent jouer 30 minutes par match, c’est plus difficile.»

Malgré le nombre réduit des effectifs, des filles se démarquent au sein de l’équipe des Nordiques. «À titre d’entraîneur de hockey collégial, ce que l’on veut, c‘est que nos filles continuent à jouer au hockey à l’université. Nous en avons trois qui sont courtisées par les universités. Elles sont talentueuses et ont une éthique de travail irréprochable. C’est ce qui leur permet d’attirer les recruteurs.»

Ce sont trois finissantes, soit la capitaine Marie-Pier Dubé, Katia Boulianne et la gardienne Mathilde Bouchard.

Il reste trois semaines d’activités et quatre matchs avant la pause des Fêtes. Lors du présent week-end, les filles ont deux matchs, soit vendredi (hier soir) contre le collège John-Abbott à Sainte-Anne-de-Bellevue, et ce samedi, à 12 h 30, elles reçoivent Champlain-Lennoxville, à l’aréna de Sainte-Thérèse.

Hockey masculin

L’équipe de hockey masculine des Nordiques du collège Lionel-Groulx présente une fiche de 11 victoires et 4 défaites depuis le début de la saison et selon l’entraîneur-chef, Charles Dupéré, le dernier revers causé par l’indiscipline a fait réfléchir ses joueurs.

«Nous avons eu congé lors du dernier week-end, ce qui a fait du bien. Toutefois, lors de la semaine précédente, nous avons joué deux matchs. Nous avons d’abord connu la défaite aux dépens des Dragons du collège Laflèche par la marque de 4-1», a mentionné l’entraîneur-chef en entrevue.

Lors de ce match, c’est l’indiscipline en troisième période qui a fait mal aux Nordiques. De plus, l’équipe adverse a inscrit deux buts dans un filet désert. William Blanchard avait été le seul marqueur des Nordiques lors d’un avantage numérique. «C’est une défaite qui dans le fond, nous a permis de revenir forts lors du match suivant, et ce, dès le lendemain. Nos gars ont compris les erreurs commises.»

Victoire en prolongation

Le match du lendemain, ce fut une victoire des Nordiques en prolongation par le pointage de 3-2 contre les Patriotes du cégep Saint-Laurent. «À égalité 2-2, racontel’entraîneur, nous avons terminé la troisième période en tuant une pénalité, et avec quelques secondes à faire avant qu’on aille en prolongation, c’est Saint-Laurent qui a obtenu une pénalité. Gabriel Paquette a marqué à 4 contre 3 pour nous procurer la victoire.»

Les deux autres buts des Nordiques ont été l’œuvre de Marc-Antoine Germain et Vincent Leclerc. Ce qui fait plaisir à l’entraîneur, car ce sont d’autres joueurs que la première unité offensive formée de Raphael Talbot, William Blanchard et Félix Desjardins, qui ont touché la cible.

Les Nordiques joueront deux matchs au cours du présent week-end. D’abord, ce samedi à 15 h 30, à l’aréna de Sainte-Thérèse contre Thetford, et dimanche, ils iront jouer à Sainte-Foy.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top