- PUBLICITÉ -
Neuf finalistes et six médaillés au Festival P 1

Les participants: Aziz Redouane, entraîneur, Philippe Saint-Onge, Catherine Duquette, Ariane Sigouin-Derion, Sara Tizioualou, Léa-Maude Lamanque-Galarneau, Alice Paiement, Joanny Fortin, Carol-Ann Lamoureux, Noémie Métayer, Catherine Lapointe et Christine Durocher Tremblay.

Neuf finalistes et six médaillés au Festival P 1

Le CASE termine sa saison sur une bonne note

Le Club aquatique de Saint-Eustache (CASE) vient de mettre fin à sa saison avec la compétition Festival P1, qui se déroulait à Québec, le week-end du 27 juin dernier.

C’est sur une bonne note que les 11 athlètes du club ont terminé une saison où les conditions d’entraînement n’étaient pas de la plus grande qualité. Neuf d’entre eux ont été finalistes à l’une ou l’autre des épreuves et six parmi eux ont remporté une médaille.

L’entraîneur en chef du CASE, Sébastien Poulin, n’avait que de bons commentaires pour raconter ce week-end où près de 350 nageurs s’étaient donné rendez-vous. «En trois jours de compétition, nous avons obtenu environ 50 meilleures performances et les nageurs du CASE ont participé à pas moins de 30 finales», fait-il savoir.

Parmi les performances à souligner, il est question de Catherine Duquette, athlète par excellence du CASE lors de cette compétition. Elle a remporté cinq médailles d’or, aux épreuves du 50 m dos, 200 m dos, 50 m papillon, 100 m quatre nages et le relais 4×50 m quatre nages. La nageuse a également obtenu l’argent au 200 m quatre nages. Elle a réalisé cinq meilleures performances à vie en six courses individuelles.

Sa coéquipière Alice Paiement a participé à sept finales. Elle est montée sur la plus haute marche du podium pour sa performance aux épreuves du 100 m et 200 m style papillon et également au relais 4×50 m quatre nages. «Les résultats étaient légèrement plus lents que prévu», soutient-il toutefois soulignant que l’athlète qui aura 15 ans cet été participait à sa dernière compétition P1 dans la catégorie 13-14 ans, puisqu’elle a réalisé les standards P2 chez les 15-16 ans un peu plus tôt cette saison.

En plus d’avoir amélioré son meilleur temps dans quatre épreuves, Ariane Sigouin-Derion est montée sur la plus haute marche du podium au 50 m brasse et au relais 4×50 m quatre nages. Elle a également mérité le bronze au 200 m brasse et au 100 m quatre nages. «Pour Ariane, c’est le couronnement d’une saison exceptionnelle où on l’a vue améliorer pratiquement tous ses meilleurs temps», indique Sébastien Poulin.

Il mentionne que la nageuse Sara Tizioualou a particulièrement impressionné au 200 m papillon où elle a abaissé son meilleur temps de plus de sept secondes. «Cette performance représente beaucoup pour elle, car c’est son épreuve de prédilection. Elle a remporté la médaille d’argent dans cette épreuve tout juste derrière Alice Paiement», fait-il savoir, ajoutant qu’elle a également mérité l’argent au 100 m papillon. Les autres athlètes ayant remporté des médailles sont Carol-Ann Lamoureux avec le bronze au 200 m papillon et au 200 m quatre nages.

L’entraîneur a voulu reconnaître les efforts d’autres nageurs, comme Philippe Saint-Onge, finaliste au 100 m et 200 m dos; Catherine Lapointe, finaliste au 100 m dos et au 100 m brasse; ainsi que Noémie Métayer, finaliste au 50 m dos, au 200 m dos et au 50 m papillon. Ceux-ci ont amélioré leurs meilleurs temps dans la majorité de leurs épreuves. «Ces athlètes qui sont souvent dans l’ombre de leurs coéquipiers ont une éthique de travail exemplaire et une détermination à toute épreuve», a-t-il affirmé.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top