- PUBLICITÉ -
Mikaël Kingsbury remporte deux Globes de cristal

Pour la deuxième fois de sa jeune carrière

Mikaël Kingsbury remporte deux Globes de cristal

Sans monter sur le podium

Pour un scénario de dénouement de saison de la Coupe du monde, c’en était tout un, le vendredi 22 mars, dans la Sierra Nevada en Espagne. Mikaël Kingsbury n’a pas eu besoin de monter sur le podium pour s’assurer de récolter les points qui lui manquaient afin de ravir non pas un, mais deux Globes de cristal, celui des bosses et celui du ski acrobatique pour la deuxième fois de sa jeune carrière.

En outre, de forts vents dépassant les 126 km/h sont venus compromettre la descente en parallèle. Seulement 30 des 50 skieurs inscrits ont pu effectuer leur descente tellement la météo était imprévisible en montagne.

Continuant sur sa lancée, c’est le champion olympique de Vancouver et triple champion du monde en parallèle Alexandre Bilodeau, de Rosemère, qui a décroché l’or grâce à un pointage de 25,31.

Kingsbury est arrivé en quatrième place, les juges lui attribuant la note de 23,16. C’était seulement la troisième fois durant la présente saison que le Deux-Montagnais ne s’assurait pas d’une place sur le convoité piédestal.

«Ce n’est pas un podium que j’avais en tête aujourd’hui (vendredi). L’objectif de la journée était de faire suffisamment de points pour gagner le Globe de cristal. J’ai choisi d’être prudent au lieu de me pousser pour essayer de gagner», a-t-il confié en toute honnêteté à l’équipe de Sportcom.

Kingsbury a été en mesure de rayer sur sa liste d’objectifs tout ce qu’il y avait inscrit pour 2012-2013. «J’ai remporté les Championnats du monde des bosses individuelles; j’ai remporté le Globe de cristal pour la deuxième année de suite; j’ai remporté l’événement test en vue des Olympiques de Sotchi; je me suis qualifié pour les Olympiques. Je suis très heureux.»

Pas trop de repos pour l’instant

Le bosseur de 20 ans n’entend pas s’asseoir sur ses lauriers pour autant. «Ce n’est pas le temps de relaxer. Je vais beaucoup m’entraîner et me concentrer sur mon entraînement pour les Olympiques et faire tout ce que je dois pour gagner. Je vais devenir plus fort en allant au gym et faire un autre pas de géant», a dit celui qui a remporté 11 podiums au total lors des épreuves de Coupe du monde et de Championnats du monde, dont sept victoires.

Avec humilité, Alexandre Bilodeau a tenu à féliciter son principal adversaire pour ses conquêtes. «Je félicite Mikaël, il a été très constant cette année. Moi, j’ai pris un peu de temps à me réveiller, mais je suis très satisfait de la fin de la saison. Ce n’est que partie remise pour l’an prochain», conclut-il.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top