- PUBLICITÉ -

Mikaël Kingsbury devra patienter de quatre à six semaines avant d'effectuer de nouvelles prouesses sur le circuit de la Coupe du monde.

Mikaël Kingsbury ratera le début de la saison 2020-2021

Pour la première fois de sa carrière en Coupe du monde, le détenteur de 18 globes de cristal ne sera pas dans le portillon de départ à Ruka, Finlande. Mikaël Kingsbury s’est fracturé les vertèbres T4 et T5 dimanche lors d’un entraînement sur la piste où sera disputée la première compétition de la saison 2020-2021.

Le bosseur a joué de malchance en chutant après son atterrissage sur le saut du haut, à un endroit où la piste semblait endommagée. «J’avais bien réussi mon saut mais j’ai atterri au mauvais endroit et en tentant de me protéger le plus possible c’est finalement mon dos qui a pris le plus gros du choc», a expliqué Kingsbury via un communiqué de presse émis ce matin même. «La bonne nouvelle c’est que les fractures sont sur la pointe arrière des vertèbres du milieu du dos donc mon système nerveux n’a pas été touché», d’ajouter le double médaillé d’or olympique.

Selon toutes probabilités, le skieur vedette de l’équipe nationale sera à l’écart pour quatre à six semaines. Kingsbury ratera ainsi les trois premières Coupe du monde de la saison (Ruka et Idre Fjäll), lui qui n’a jamais manqué une seule course de toute sa carrière. Ruka aurait d’ailleurs marqué sa 110e compétition sur le circuit.

Le skieur de Deux-Montagnes est maintenant de retour au pays pour se reposer et ensuite débuter sa réhabilitation.

Enfin, mentionnons qu’il est possible de lire l’entrevue qu’a accordée la semaine dernière, en prévision de sa nouvelle saison, Mikaël Kingsbury à votre hebdo L’ÉVEIL en cliquant ICI

Mikaël Kingsbury a encore des objectifs à atteindre

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top