- PUBLICITÉ -
Mikaël Kingsbury effectue un premier pas vers les Jeux de Sotchi

L’or au cou

Mikaël Kingsbury effectue un premier pas vers les Jeux de Sotchi

Un 17e podium consécutif à Lake Placid

C’est une autre performance impeccable que Mikaël Kingsbury a connue à Lake Placid, dans l’État de New York, le 17 janvier dernier, lors de la première épreuve de la saison comptant pour le processus de sélection en vue des Jeux olympiques de Sotchi en 2014.

Le bosseur de Deux-Montagnes a terminé en tête des qualifications et a régné à nouveau lors de la super finale réunissant les six meilleurs finalistes. L’athlète de 20 ans a comptabilisé une note de 27,05 points, ce qui lui a permis de devancer l’Américain Patrick Deneen par la marge de 1,34 point. La troisième marche du podium a été occupée par un autre compétiteur du pays de l’Oncle Sam, soit Dylan Walczyk, qui a récolté 23,57 points.

Kingsbury était donc le seul représentant canadien, épreuves masculine et féminine confondues, à grimper sur le piédestal honorifique. «Je continue de prouver que ma grande force est la régularité. Je me rends presque tout le temps en bas de la piste sans faire d’erreur», a mentionné très confiant Kingsbury, faisant référence à son 17e podium de suite.

«J’ai pris la descente avec prudence lors des qualifications, mais lorsque j’ai aperçu les hauts pointages des autres compétiteurs lors de la finale, j’ai poussé davantage et skié avec plus d’énergie», a commenté Kingsbury.

«Je suis resté très concentré et je n’ai fait aucune erreur en réussissant un bon temps. En super finale, je voulais donc simplement refaire exactement ce que j’avais fait en finale. Je suis vraiment très content du résultat», a-t-il par ailleurs spécifié à l’agence Sportcom.

À propos du fait qu’il a concrètement commencé à se forger un chemin jusqu’à sa première présence aux Grands Jeux en gagnant la première de cinq épreuves de la présente saison retenues par la Fédération canadienne pour la sélection olympique, le détenteur du Globe de cristal pour la discipline des bosses a indiqué avoir fait un premier grand pas avec cette victoire. «Ce sont mes premières qualifications olympiques. Ça regarde bien. Les meilleures courses sont à venir.»

Une étape à la fois

L’élément de la concentration de Mikaël Kingsbury n’était pourtant pas la sélection olympique au moment de s’élancer du haut de la piste Wilderness. «Je ne pensais qu’à ma performance. Je regardais les autres faire leur descente et je pensais à ce que je devais faire pour pouvoir gagner», a-t-il dit.

À noter que Mikaël Kingsbury avait aussi enlevé les honneurs de la compétition dans le pittoresque village de Lake Placid en 2012.

Également sur le podium lors des deux premières étapes de la Coupe du monde en parallèle à Ruka, en Finlande, et Kreischberg, en Autriche, Kingsbury occupe seul le premier rang du classement devant son compatriote Alexandre Bilodeau et l’Américain Byron Wilson.

«Je me prépare à me diriger vers Calgary afin d’aller y défendre mon titre», a déclaré Kingsbury en terminant. Kingsbury est déjà ressorti champion à deux reprises dans le Parc olympique du Canada en Alberta. La compétition est prévue le samedi 26 janvier.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top