- PUBLICITÉ -
Mathieu Racette est un joueur clé

Mathieu Racette fait preuve de leadership avec les Indiens.

Mathieu Racette est un joueur clé

Avec les Indiens

 
Natif de Saint-Eustache, Mathieu Racette est un mordu du sport. Pratiquant notamment le hockey, le golf et le tennis, il demeure un joueur clé cette saison pour son équipe de baseball dans la Ligue senior élite du Québec, les Indiens de Mirabel

Racette a commencé son baseball mineur à Saint-Eustache pour ensuite jouer quatre ans dans la Ligue junior élite avec les Bisons, toujours à Saint-Eustache. Il a poursuivi son senior élite avec les Brewers de Sainte-Thérèse.

En 2010, il a été échangé aux Indiens de Mirabel. «Mathieu a été amené dans notre organisation alors que nous voulions déménager l’équipe à Mirabel», explique son entraîneur Jean-François Raymond, faisant référence au déménagement de l’équipe, passant de Laval vers Mirabel. «De plus, nous voulions avoir des joueurs de la région et Mathieu faisait partie de cette cohorte», ajoute-t-il.

Avec la saison difficile des Indiens, deux victoires en 30 parties, le joueur de 26 ans refuse de voir seulement les côtés négatifs de cette saison. «Je sais que je dois être plus constant au bâton, mais j’essaie toujours de donner tout ce que j’ai pour aider l’équipe.»

À sa deuxième saison avec les Indiens, Racette compte un total de 19 coups sûrs en 77 apparitions au bâton. Il a cogné trois doubles et produit six points. En carrière dans le baseball senior élite, Racette a frappé 87 coups sûrs en 301 apparitions au bâton, dont onze doubles. Il a marqué 45 points et il en a produit 48.

Le leadership de Racette démontre qu’il est un joueur très apprécié de ses coéquipiers. Selon son entraîneur, il est très polyvalent. «Il a une bonne position en défensive à l’avant-champ et lorsqu’il est au bâton, il met toujours la balle en jeu.»

Dédié aux sports, Racette compte rester fidèle. «Peu importe ce qui va arriver d’ici les prochaines années, je veux continuer à jouer au baseball dans la Ligue senior élite.»

«Malgré le mauvais début de saison, on peut dire que Mathieu nous aide à embarquer sur la bonne voie», indique Raymond. D’ailleurs, l’organisation a procédé à un échange le mois dernier avec les Brewers de Sainte-Thérèse.

«Nous voulions apporter plus de profondeur à notre équipe. On a réussi aussi à aller chercher de bons lanceurs.» Maxime Lanthier et Frédéric Mastin ont été échangés en retour de Mathieu Angrignon, Joel Blouin, Jonathan Blouin, Jean-François Gagnon, Francis Raymond et Éric Sauvé.

Il ne reste qu’à souhaiter une belle fin de saison à Mathieu Racette ainsi qu’à toute l’équipe des Indiens de Mirabel.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top