- PUBLICITÉ -
Louis-Philip Guindon a gagné sur tous les plans

Louis-Philip Guindon.

Louis-Philip Guindon a gagné sur tous les plans

À la suite de la dernière saison

Aux dires de son père, Louis-Philip Guindon aurait eu de bonnes chances de s’établir comme l’un des deux gardiens de but des Vikings de Saint-Eustache dans le circuit midget AAA en 2011-2012. Cependant, priorisant les études avant le hockey, il a opté plutôt pour le programme Ulysse en devenant un étudiant de l’école secondaire Odyssée, à La Plaine.

L’athlète de Saint-Joseph-du-Lac a finalement conclu sa 5e secondaire avec éclat, mettant la main sur le Prix de la relève scientifique tout en faisant sa place dans le rarissime Club de l’excellence. Son cheminement de hockeyeur n’a pas été laissé pour compte pour autant. Avec des entraîneurs de la trempe de Denis Chalifoux, ce dernier qui vient tout juste d’être nommé entraîneur-chef des Cataractes de Shawinigan dans le junior majeur, Daniel Marois, Steve Veilleux et Éric Raymond, qui ont tous évolué comme joueurs professionnels, Guindon tout comme ses autres coéquipiers, en ont appris beaucoup ces derniers mois. Ils ont, entre autres, dû composer avec l’adversité et les nombreux voyagements, puisque 90 % de leurs rencontres étaient contre des équipes collégiales et universitaires américaines. À plusieurs reprises d’ailleurs, ils se sont mesurés à des hockeyeurs plus âgés qu’eux. Cependant, dans la plupart des cas, ceci ne les a pas empêchés de tenir leur bout avec passablement de brio.

Sélectionné par les Voltigeurs de Drummondville

Faut croire que les Voltigeurs de Drummondville aiment bien la façon dont les joueurs sont encadrés au sein du programme Ulysse. En effet, lors de la récente séance de repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, ils ont réclamé trois hockeyeurs d’Ulysse, dont le Joséphois Guindon, et ce, en 9e ronde. Le cerbère de 17 ans cherchera donc maintenant à se tailler un poste avec les Voltigeurs lors du camp d’entraînement qui aura lieu au début du mois d’août.

Ainsi, d’ici là, le jeune homme de 5 pieds 11 pouces et 160 livres entend mettre les bouchées doubles dans sa préparation physique, question d’être au sommet de sa forme dans le but de se faire valoir. Celui qui se distingue aussi sur un terrain de baseball, en tant que membre de la formation midget AA des Red Sox des Laurentides, ratera plusieurs rencontres au cours des prochaines semaines, car le hockey passe avant tout en ce moment.

Il ne reste plus qu’à lui souhaiter que ses efforts et ses sacrifices soient récompensés et qu’ainsi, il puisse effectuer ses débuts dans le circuit Courteau, pour l’ouverture de la saison 2012-2013.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top