- PUBLICITÉ -
Les bolides de la série NASCAR Sportsman Lucas Oil seront de retour sur la piste de l’Autodrome St-Eustache, le 17 juin, pour une 3e ronde de compétition.

Thomas Nepveu a remporté sa première course chez les juniors le 4 juin, sur le circuit de Mont-Tremblant.

L’Okois Thomas Nepveu grimpe au sommet du podium!

À sa première course chez les juniors

Le pilote de karting Thomas Nepveu, 12 ans, a continué d’impressionner au volant de son bolide, le 4 juin à Mont-Tremblant, lorsqu’il a remporté sa première victoire dans la catégorie Rotax junior à l’occasion de la 2e étape des Championnats canadiens de l’Est.

Bien que Thomas se mesurait, en piste, à des compétiteurs beaucoup plus âgés que lui, dont certains de 14 ans, cela ne l’a pas empêché de terminer la course avec plus de quatre secondes d’avance sur son plus proche rival, et ce, malgré une pénalité pour avoir retardé le départ qui l’a relégué au 9e rang en début de course.

«J’ai eu le temps de pratiquer sur la piste quelques journées avant la course. Même s’il pleuvait, je voulais m’habituer à la piste et retrouver mes repères malgré la mauvaise température, ce qui m’a aidé le dimanche puisque la plupart des autres coureurs n’ont pas voulu pratiquer sous la pluie» , a affirmé le jeune homme qui, conscient qu’il coursait pour l’une des rares fois devant les siens, à la maison, a tout fait pour leur offrir cette victoire.

«J’avais hâte de leur montrer ce que j’avais dans le ventre et surtout de leur prouver que je pouvais gagner. En même temps, je voulais prouver que j’avais ma place chez les juniors.»

Des objectifs «réalistes»

Du 22 au 25 juin, Thomas sera au New Jersey où il participera au US Open. Une bonne performance lors de cet événement pourrait lui assurer sa place aux Championnats du monde juniors qui auront lieu au Portugal en novembre prochain. Il part donc pour les États-Unis avec une certaine pression sur les épaules, mais cela lui importe peu. Thomas croit en ses chances de bien faire.

«Être sur le podium est un objectif réaliste, je pense!» dit-il à ce sujet, rappelant qu’il ne garde pas de bons souvenirs de sa présence à cette même course, l’an dernier, alors qu’il n’était pas encore d’âge junior.

«Je veux vraiment avoir un bon résultat. C’est ma première fois au US Open chez les juniors, alors je veux tout de suite faire ma marque!»

Le jeune Okois souhaitera par ailleurs être sacré champion canadien de l’Est au terme de la saison comme il l’avait été chez les Mini-Max en 2016.

«Je veux vraiment gagner ce titre!» a-t-il conclu.

|

karting

Oka

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top