- PUBLICITÉ -
Les Vikings récoltent 3 points

Photo Yves Déry - Comptant sur des joueurs au physique imposant et ne craignant pas d’aller devant le filet pour créer de l’espace, les Forestiers d’Amos n’ont pas été des adversaires de tout repos pour les Vikings, le week-end dernier.

Les Vikings récoltent 3 points

Face aux Forestiers

Le week-end dernier, dans le cadre d’un programme double en sol eustachois entre les Forestiers d’Amos et les Vikings, on aura eu droit à deux duels fort différents. Si dans l’affrontement initial, les unités défensives des deux équipes en présence ont volé la vedette, dans la seconde partie, ce fut l’inverse avec un festival offensif qui s’est soldé finalement en faveur des Amossois.

Tout d’abord, le samedi soir, après que les locaux eurent pris les devants 1-0 à la 8e minute du premier engagement par l’entremise d’Alex Boily (8e), les protégés de Dave Thériault ont su conserver cette fragile avance jusque tard au troisième vingt. Puis, dans une cage abandonnée, Maxime Bohémier est venu concrétiser le triomphe des Vikings. Pour les vainqueurs, le cerbère David Richer, en stoppant 29 tirs, a ainsi signé son premier jeu blanc du calendrier.

Entraîneur des gardiens du club eustachois, Gilles Charron se réjouissait pour David Richer. «En plus d’avoir une condition physique remarquable, David et Jeffrey font preuve d’une éthique de travail exemplaire dans les entraînements. Dans le cas de David, il a fait l’erreur de se mettre trop de pression sur les épaules en début de saison. Depuis qu’il est plus calme et confiant en sa technique, autant lui que Jeffrey, de par leurs performances, nous donnent une chance de gagner à chaque match.»

Tout un pique-nique

Dimanche dernier, en après-midi, les Vikings ont eu beau détenir l’avance pendant une très grande partie des trois périodes, ils ont tout de même laissé filer un précieux point sur la table, en s’inclinant 7-6 en tirs de barrage. Les pénalités auront joué un rôle déterminant dans ce match. C’est d’ailleurs durant une infraction à Alex Boily que les Forestiers ont créé l’égalité avec plus que 1 minute 58 secondes à écouler, en troisième.

Puis, en surtemps, malgré 4 buts enregistrés précédemment en supériorité numérique, les receveurs n’ont pu profiter d’un avantage de près de 4 minutes.

Auteur de un but et une passe en temps réglementaire, Gabriel Dubois devait par après procurer la victoire aux Forestiers, en trompant la vigilance de Jeffrey Turcotte sur un très beau tir dans le haut du filet. Pour les visiteurs, Derek DeMontigny aura connu un après-midi productif avec 3 points (2-1) tout comme l’Eustachois Sacha Harnois (2 aides).

Chez les vaincus, les Francis Perron et Marc-Antoine Bouillon, avec 5 points chacun (1-4), auront retenu l’attention de même que Benjamin Bohémier, un doublé, et Loïk Léveillé, auteur de un but et deux passes.

À défaut d’avoir aligné un 3e gain d’affilée et un week-end de 4 points, l’entraîneur-chef Dave Thériault a en main des éléments positifs pour motiver ses joueurs, qui ce soir, à 19 h 30, à Saint-Eustache, et vendredi, affronteront à deux reprises les Gatinois. Les hockeyeurs de l’Intrépide n’accusent que deux points de retard sur les Vikings.

En 11e position sur 15 au classement général, et avec plus que quatre parties en saison régulière, les représentants eustachois s’assureraient donc d’une place en séries éliminatoires en remportant ces deux duels. Reste à voir comment ils réagiront dans les circonstances.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top