- PUBLICITÉ -
Les Vikings ont résisté aux assauts de L’Albatros

Photo Michel Chartrand - À juste titre, lors du match du 6 janvier dernier contre L’Albatros, le gardien Jeffrey Turcotte a été nommé la 2e étoile.

Les Vikings ont résisté aux assauts de L’Albatros

Grâce au brio de Jeffrey Turcotte

Avec comme principal objectif d’équipe de chercher à s’assurer d’une place en séries éliminatoires, les Vikings de Saint-Eustache débutaient l’année 2012 en recevant la visite des joueurs de L’Albatros du collège Notre-Dame de Rivière-du-Loup, le 6 janvier dernier.

Avec une avance précaire sur le dernier échelon, donnant droit aux séries d’après-saison, les protégés eustachois étaient privés d’éléments fort importants pour cette rencontre. Outre les absences prévues des défenseurs Loïk Léveillé et Carl Neill, participant au Tournoi international de Gatineau comme membres de l’équipe du Québec des 16 ans, une autre arrière-garde se retrouvait hors de l’alignement. En effet, affaibli par un virus, Gabriel Bellavance n’a pas été en mesure de jouer.

Les réservistes Nicolas Boudreau, Samuel Corbeil et Francis Guay ont donc été appelés en renfort. En attaque, les Vikings s’avéraient aussi privés de l’avant le plus productif en Marc-Antoine Bouillon, ce dernier, rappelé par les Remparts de Québec lors du weekend dernier.

Comme consolation, l’entraîneur-chef Dave Thériault pouvait compter sur le retour du joueur de centre, Francis Perron, lui qui fut longtemps sur la touche en raison d’une perforation à la rate. Malgré son inactivité de plusieurs semaines, Perron n’a pas tardé à prouver qu’il n’avait rien perdu de sa touche en attaque. Dans un revers de 4-2, il a marqué un but en deuxième période, à l’aide d’un tir superbe dans le haut du filet, en plus d’amasser une mention d’aide sur le filet de Frédérick Ouellet, survenu avec seulement 11 secondes à écouler en troisième.

Pour le reste, disons poliment que l’attaque des Vikings s’est montrée très discrète, ne totalisant que deux tirs au filet ennemi, à chacun des deux premiers engagements. «Avec l’alignement chambardé à ce point, si nous espérions rivaliser, nous n’avions d’autres choix que de fermer le jeu et d’espérer profiter des opportunités. On a peut-être pas généré beaucoup d’offensive, mais au niveau de l’effort, je n’ai rien à redire de négatif», a laissé savoir Thériault.

Jeffrey Turcotte brillant

Devant des attaquants adverses au solide gabarit et très travaillants, tout comme il l’avait fait lors de la visite des Vikings au domicile de L’Albatros le 18 novembre dernier, le gardien Jeffrey Turcotte a défendu de nouveau la forteresse eustachoise avec brio. Au second engagement, il a notamment multiplié les arrêts clés pour garder son équipe dans le match. Puis, au 3e tiers, les rivaux ont brisé l’égalité après qu’un attaquant de L’Albatros ait aisément contourné le défenseur Francis Guay. Moins de 5 minutes plus tard, les visiteurs ont ajouté un 3e but, alors que Turcotte, gêné par un adversaire dans son rectangle, a été impuissant à arrêter le tir en provenance de la ligne bleue.

Par ailleurs, à la suite de démarches infructueuses pour notamment attirer un joueur de 17 ans, tout indique que pour combler le personnel de 20 joueurs à chaque rencontre, les Vikings feront appel à un réserviste.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Gagnez 3000$ en forfait Mariage
- PUBLICITÉ -
Top