- PUBLICITÉ -
Les Vikings l’emportent sur un but controversé

Photo Yves Déry - Le numéro 11 des Vikings de Saint-Eustache, Francis St-Louis, a compté le but gagnant de son équipe, à 15:52 de la 2e période de prolongation, mettant un terme à un affrontement qui s’est étiré sur plus de trois heures quinze minutes.

Les Vikings l’emportent sur un but controversé

Coupe Dodge du midget AAA

Après avoir perdu leur première partie face à l’Intrépide de Gatineau, la semaine dernière, les Vikings de Saint-Eustache de la Ligue de hockey midget AAA devaient absolument gagner, samedi dernier, à l’aréna Florian-Guindon de Saint-Eustache s’ils voulaient poursuivre leur route vers l’obtention de la coupe Dodge.

Les joueurs de Dave Thériault l’ont emporté par la marque de 5-4 grâce à un but de Francis St-Louis à 15:52 de la 2e période de prolongation. Le but de St-Louis a fait l’objet de fortes discussions entre les officiels du match et l’entraîneur gatinois André Cayer. Bien posté dans l’enclave, St-Louis a décoché un tir vif en direction du gardien de l’Intrépide. Convaincu d’avoir marqué, le numéro 11 eustachois a levé les bras en signe de victoire, mais s’est ravisé aussitôt lorsque l’officiel posté derrière le filet a indiqué qu’il n’avait pas compté, la rondelle ayant sorti du but aussi rapidement qu’elle y était entrée. Le jeu s’est poursuivi à l’autre bout de la patinoire pour se terminer par un arrêt du gardien eustachois. Après plusieurs minutes de discussion, les officiels ont finalement accordé le but à Saint-Eustache, une décision qui a soulevé l’indignation de l’entraîneur-chef de Gatineau.

L’Intrépide a ouvert la marque en 1re période grâce à un but de l’ailier gauche Benoît Lavigne, sur des passes de Jonathan Bourcier et Benoit Villeneuve, à la 11e minute de jeu. Malgré les quatre punitions dont les Vikings ont écopé en première période, dont un cinq contre trois, ils ont tout de même effectué 13 tirs vers le gardien de l’Intrépide, contre 11 pour Gatineau.

Les Vikings ont pour leur part fait preuve d’opportunité en début de deuxième période, nivelant la marque à la 35e seconde de jeu lors d’un avantage numérique d’un homme, sur un but de l’ailier droit Benjamin Bohémier, aidé de Tristan Gray-Gagnon et de Francis Perron. Gatineau a par la suite fait bouger les cordages à deux reprises, à la faveur d’un but compté par Marc-Antoine Henri (un tir dans le haut du filet à 6:12 qui n’a laissé aucune chance au gardien Francis Léonard-Mayer, après une belle passe de Quinn O’Brien), puis d’un autre de Julien Pelletier à 8:49, ce dernier ayant profité d’une contre-attaque rapide pour filer sur le flanc droit et marquer d’un vif tir du poignet. La marque était alors de 3-1 en faveur de Gatineau.

La réplique des Eustachois ne s’est pas fait attendre. Les hommes de Dave Thériault ont marqué trois buts sans riposte avant la fin du 2e vingt. Benjamin Bohémier, avec son 2e du match à 11:41, Vincent Ouellet à 12:05 (sur une passe interceptée et un tic-tac-toe qui a déculotté le gardien adverse), puis Vincent Crivello, 35 secondes plus tard, sur la déviation d’un tir de la pointe, ont porté la marque à 4-3 en faveur de Vikings, obligeant l’entraîneur gatinois à calmer le jeu au moyen d’un temps d’arrêt.

L’Intrépide a par la suite ramené tout le monde à la case départ à 12:06 de la 3e période, avec un but de Mathieu Amyot, qui a porté la marque à 4-4.

Saint-Eustache a terminé la soirée avec 44 tirs, contre 42 pour ses adversaires. Les joueurs de Dave Thériault ont aussi visité le banc des punitions à huit reprises, comparativement à deux du côté de l’Intrépide. Francis St-Louis et Benjamin Bohémier ont été nommés 1re et 2e étoiles du match.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top