- PUBLICITÉ -
Les Vikings dégriffent les Lions

Photo Yves Déry - C’est le cas de le dire, les joueurs des Vikings ont eu à l’œil Anthony De Luca durant toute la rencontre face aux Lions.

Les Vikings dégriffent les Lions

Hockey midget AAA

Malgré la perte récente de joueurs d’impact, les Lions du Lac Saint-Louis représentent une excellente formation cette saison dans la Ligue de développement midget AAA du Québec. En les accueillant le 13 janvier dernier, les Vikings avaient donc une grosse commande sur les bras.

Ils ont finalement passé le test avec un A+, l’emportant sans équivoque au compte de 7-1.

Visiblement, les efforts mis à l’entraînement depuis deux semaines dans le but d’améliorer l’exécution ont porté leurs fruits. On a pu l’observer dans certaines situations offensives de surnombre alors que les attaquants des Vikings ont été en mesure de terminer le travail, un aspect qui, règle générale, ne constitue pas un point fort des hockeyeurs eustachois depuis le début du calendrier régulier.

Pour le coach Dave Thériault, il ne fait pas de doute que le retour de Francis Perron y est pour quelque chose. «Avec lui dans l’alignement, nous pouvons maintenant compter sur deux trios menaçants en attaque tandis que notre 3e ligne composée de Francis St-Louis, Louis Côté et Benjamin Bohémier, qui excellent pour appliquer de la pression, n’est pas piquée des vers.»

Visitez lamoisson.com
- Publicité -

Si Perron a de nouveau mis son grain de sel en attaque avec un but et une passe, que dire de Marc-Antoine Bouillon, auteur d’un doublé (14e et 15e) et d’une mention d’aide. Les jumeaux Frédérick et Vincent Ouellet ont aussi excellé avec deux points (un filet et une aide chacun). Les défenseurs Gabriel Bellavance avec son 1er et Carl Neill (2e) ont marqué les autres buts des Vikings.

En prime, même s’il a produit le seul but des Lions, les Vikings ont fort bien neutralisé Anthony De Luca, meilleur marqueur du circuit. «Même si Anthony était avec nous l’an dernier, je n’ai pas trop axé notre source de motivation sur sa visite. Par contre, connaissant bien ses habitudes en zone offensive, les défenseurs ont bien mis en pratique les conseils pour le contenir plus efficacement», a résumé Dave Thériault.

Jeffrey Turcotte impressionne

Pour une 2e sortie de suite, le gardien eustachois Jeffrey Turcotte s’est montré en pleine possession de ses moyens devant le filet. Outre sa technique à point, et doté d’une excellente forme physique, en tant que vétéran, le numéro 29 est conscient du leadership qu’il doit apporter à l’équipe, et cela débute par son brio et sa constance entre les poteaux.

«En début de saison, après avoir été retranché par les Saguenéens, j’avoue que ma concentration faisait un peu défaut. Ma tête étant encore à Chicoutimi. J’ai aussi perdu deux bons amis en Philippe et Antoine Venne. Malgré mes performances irrégulières à un certain moment, j’ai cherché du mieux possible à garder une attitude positive.»

D’autre part, devant de nombreux étudiants, mercredi dernier en après-midi, les joueurs de Laval-Montréal recevaient les Vikings à l’aréna Garon. Malgré deux buts des visiteurs en moins de quatre minutes au 2e vingt, l’œuvre de Vincent Ouellet (11e) et de Jonathan Desbiens (6e), ce ne fut pas suffisant pour eux. Les hockeyeurs locaux l’ont finalement emporté au compte de 5-2. Les Vikings tenteront maintenant de faire mieux aujourd’hui et demain, évoluant respectivement à Jonquière et à Trois-Rivières.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top